Accessibility Tools

    Translate

    Breadcrumbs is yous position

    Blog

    DirectDemocracyS Blog yours projects in every sense!
    Font size: +
    43 minutes reading time (8567 words)

    Des informations

    Toute personne qui s'inscrit et crée un profil personnel sur notre site Web, puis nous rejoint, le fait généralement par simple curiosité, pour voir si notre organisation politique est aussi belle de l'intérieur que de l'extérieur. Au lieu de cela, ceux qui décident de ne pas nous rejoindre prennent cette décision, en raison d'un manque de confiance compréhensible, mais injustifié.

    Malheureusement, sur Internet, de nombreuses personnes, applications et sites Web cachent des escroqueries, des virus, du chantage, des crimes et de nombreuses activités illégales.

    Souvent, avec des résultats tragiques, tels que l'intimidation en ligne, la prostitution, la pédophilie et d'autres situations désagréables et antisociales. Il y a aussi beaucoup de gens qui perdent de l'argent et des biens. Cela arrive, à cause de personnes, ou de sociétés commerciales, qui utilisent Internet pour obtenir de l'argent facilement, en escroquant de bonnes personnes.

    La confiance que nous demandons à toute personne qui nous rejoint est toujours réciproque.

    Si des personnes jeunes ou expertes savent reconnaître et vérifier la fiabilité et la sécurité d'un site Web, de nombreuses personnes plus âgées ou inexpérimentées, n'ayant pas les bases pour reconnaître les activités licites des activités illicites, ont du mal à faire confiance.

    Se fier aux évaluations d'autres utilisateurs ou à ce que vous entendez autour de vous n'est pas toujours une garantie. Souvent, de nombreuses évaluations sont fausses, falsifiées et tendancieuses, à la fois dans un sens négatif et dans un sens positif.

    Nous ne craignons aucune vérification, nous sommes sûrs d'être en règle, tant avec les Lois qu'avec notre conscience. Cela ne nous fait pas peur non plus, pas de critiques, surtout si elles sont négatives. Les critiques positives nous plaisent car elles montrent l'appréciation de notre travail acharné. Nous pouvons vous assurer qu'il n'a pas été facile de créer tout cela.

    Notre méthode de travail libre et indépendante ne nous aide pas à nous faire aimer et apprécier des géants du web qui, connaissant l'énorme potentiel de tous nos projets politiques, et pas seulement, cherchent, quoi qu'il en soit, à ralentir, car à ce point, l'arrêt est impossible. La boule de neige, qui a roulé de la montagne, est devenue une avalanche imparable.

    Les géants du web, et les moteurs de recherche, ne nous aident pas, aussi parce que, dans nos projets politiques, nous entendons leur enlever, tout avantage, et tout privilège, en leur faisant payer les mêmes impôts qu'un travailleur, un retraité ou une petite ou moyenne entreprise. Et nous leur ferons payer des impôts, tous, exactement, dans les mêmes pourcentages (de la population, et des entreprises locales), dans chaque pays, où résident les entreprises, ou les utilisateurs, qui créent des revenus pour ces géants du web. Nous le répétons, pour plus de clarté : ils doivent payer des impôts, exactement, dans les mêmes pays, où ils génèrent des bénéfices. Plus de paradis fiscaux, ni de réductions, parce que ce n'est pas éthique, envers ceux qui sont en difficulté.

    Cela ne nous aide pas non plus que nous nous attendions à éliminer toutes les guerres de tous les pays, créant un avenir de paix, de fraternité, d'unité dans la diversité et de respect mutuel pour tous les peuples de la terre. Les fabricants et marchands d'armes n'aiment pas se voir ruinés et leurs profits anéantis, pour le bien de l'humanité.

    Nous nous faisons haïr, même par tous les crimes, car nous entendons éliminer toutes les mafias, et toutes les activités illégales, avec intelligence, offrant des opportunités légales, pour que chacun s'enrichisse. La légalité fait plus peur que l'illégalité. Mais nous ne nous limiterons pas seulement aux grandes mafias ou aux grandes entreprises illégales, nous mettrons également fin à tous les petits délits et comportements antisociaux, même de la part de ceux qui croient, se comporter conformément aux lois et les transgresser, même avec de petites choses. . Sans violence d'aucune sorte, sans dictature, mais avec intelligence, et avec des projets réels et concrets. Nous ferons changer et améliorer chaque mauvaise mentalité, simplement en proposant des alternatives, pour nous améliorer, à tous points de vue. Une véritable révolution, d'un point de vue civique, éthique et moral.

    Même notre combat, contre toutes sortes de dictatures, parti unique, oligarchie, partis politiques, et contre le vol du pouvoir, et de la vraie démocratie, par la politique ancienne et actuelle, nous crée automatiquement beaucoup d'antipathies. Presque tous les partis politiques, et presque tous leurs représentants politiques, de la politique ancienne et actuelle, prennent tout le pouvoir de décision (qui devrait en théorie, et aussi au nom même de la démocratie, appartenir à la population), et ils s'en tiennent à eux-mêmes, sans le mériter. Des mains, et de l'esprit, de la population, pendant de nombreuses années, après les élections (et sans aucune possibilité, de la part de la population, d'exprimer une opinion, ou de s'opposer, aux mauvaises décisions), tout le pouvoir se retrouve entre les mains, et dans l'esprit souvent tordu de représentants politiques, certes pas élus, mais choisis, souvent uniquement par les partis politiques, sur la base, parfois, d'intérêts financiers et économiques. Ils justifient ce vol de démocratie réelle, en utilisant l'excuse incroyable que la population, avec le vote (avec les résultats électoraux), donne aux partis politiques, et à leurs représentants politiques, le pouvoir de décider. Même si, dans la démocratie représentative (et encore, le nom l'explique bien), avec le vote, on donne le pouvoir de représentation, et certainement pas le pouvoir de décider, à la place de ses électeurs. Ce sont deux concepts complètement différents, la représentation et l'attribution d'un droit. Les anciens partis politiques et leurs représentants politiques, souvent serviteurs du système financier et économique, ne tiennent pas toujours leurs promesses, pas toujours, ils font l'intérêt de toute la population, trahissant souvent la confiance de ceux qui vont voter. Donc, ils ne méritent pas tout le pouvoir qu'ils ont pris par tromperie.

    Donc, ils ne nous aiment pas, au contraire, ils nous haïssent, et ils nous craignent, tous ceux qui font partie de l'ancienne politique, de l'ancienne finance (injuste et contrôlée par quelques-uns), de l'ancienne économie , dans lequel souvent des gens sans aucun mérite, ils sont très riches, et des gens méritants sont dans certains cas très pauvres. Souvent, il y a des gens et des entreprises commerciales qui exploitent les travailleurs et polluent notre planète. Mais il y a aussi des gens riches, grâce à des spéculations, ou des arnaques, dans lesquelles ils ont gagné des sommes énormes, et des richesses, de manière contraire à l'éthique.

    Ils ne nous aiment pas, pas même les ONG, et les différentes agences internationales (ONU, Union européenne, et autres institutions apparentées), que nous voudrions réformer, rendre transparentes, en mettant en pratique le respect mutuel de tous. Nous voulons également découvrir et rendre public ce qu'il advient de tout l'argent, que même ceux qui n'en ont pas assez pour eux et leur famille donnent volontairement, dans l'espoir de résoudre les problèmes de ceux qui sont en difficulté. Réformes structurelles, réelles, et transparence.

    Il ne nous aime pas, pas même l'information, que nous voulons toujours voir libre et indépendante, sans favoriser personne. Ils donnent souvent les mêmes nouvelles, avec des nuances diverses, et avec beaucoup d'autres nouvelles présumées, qui font que chacun de nous trouve, entend, voit, lit, exactement ce qu'il espère trouver, entendre, voir et lire. L'actualité doit être présentée, exactement comme elle s'est passée, laissant à chaque utilisateur la liberté de se faire une idée, sans se laisser influencer par les commentaires et les allusions, et surtout, sans lavage de cerveau, dont on assiste souvent. Avec autant de nuances, d'une même vérité, elles créent souvent de la haine et des tensions sociales, en plus d'alimenter les insultes et la grossièreté.

    Les différents services secrets ne nous aiment pas non plus, car beaucoup d'entre eux ne veulent pas que dès que nos représentants politiques entrent dans les différentes institutions de tous les pays du monde, ils rendent publiques toutes les informations et vérités qui manquent aux citoyens depuis de nombreuses années. des années, peut-être des millénaires. Mais il est de notre devoir de faire connaître la vérité aux gens, même si c'est désagréable. En tant que citoyens, nous avons le droit de tout savoir, de contrôler et de vérifier chaque institution. Parce qu'elles sont, nos institutions, notre propriété à tous.

    Ce que nous allons faire ne s'appelle pas l'anarchie, cela s'appelle la démocratie, et la liberté, des mots que les complices de la plus grande fraude de l'histoire de l'homme ne devraient pas prononcer, la fausse démocratie, la représentative, qui engendre le vol du pouvoir des le peuple, pour le donner à la politique, aux partis politiques et à leurs représentants politiques. Pour cette raison, nous avons décidé de mettre en pratique la seule démocratie authentique et réelle, la démocratie directe. Avec une méthode innovante, de travail interne et externe, qui fait des représentants politiques, des serviteurs, de la population, qui seulement avec DirectDemocracyS, redevient la maîtresse et protagoniste.

    Nous ne serons pas sympathiques à presque toutes les religions, car tout en les respectant toutes, exactement de la même manière, et en permettant à nos utilisateurs de croire et de prier pour n'importe qui, nous, toutes les religions, les exclurons à jamais de toutes nos politiques, financières et économique. Ils doivent servir uniquement leurs Déités, et certainement pas dicter ou influencer les Lois et les décisions, les nôtres et celles de nos utilisateurs.

    Essayez de faire un exercice mental simple et utile. Pensez à combien de personnes, d'institutions, d'entreprises commerciales, de sociétés financières, de criminels et d'institutions religieuses et sociales, DirectDemocracyS, et tous nos projets connexes, vont agacer, ou pour lesquels ils vont créer d'énormes problèmes, avec une simple activité politique, avec nos règles , et notre méthode.

    Eh bien, nous, nous ne nous demandons pas si cela arrivera. Mais demandons-nous, tout le monde, quand cela arrivera.

    Bientôt, cela dépend simplement de la vitesse à laquelle nous grandissons et de la façon dont nous le faisons.

    Avec toutes ces personnes, et institutions, qui ne nous supportent pas, et qui essaieront sans doute de nous arrêter par tous les moyens, légaux, et même dans certains cas, illégaux, il y en a encore qui s'étonnent, que nos 282 premiers membres , qui ont travaillé, seuls, pendant plus de 14 ans, et créé tous nos projets, n'y mettent pas leur visage, et ne rendent pas publics leurs vrais noms et prénoms, mais uniquement des codes cryptés. Pas tant pour se protéger (s'ils étaient des gens craintifs, ils n'auraient pas pensé à tout cela), mais pour protéger leurs propres familles, qui ne sont pas coupables.

    Maintenant, nous sommes très nombreux, et unis, donc, s'arrêter est pratiquement impossible, peut-être pourront-ils nous ralentir un peu, et nous les en remercions. Le temps, pour eux, d'essayer d'annuler certaines choses, certaines preuves, certains documents, est pour nous, un temps très utile, pour mieux nous organiser, et pouvoir avoir tout le potentiel, pour créer un autre et certainement meilleur façon. Supprimer certaines choses n'est pas facile, et tôt ou tard la vérité sera découverte.

    A tous ceux qui doutent de nous rejoindre ou non, posons une question simple : pouvons-nous, tous ensemble, faire pire que ce qu'ils ont fait, l'ancienne politique, l'ancienne finance et l'ancienne économie ? Nous pouvons vous donner la bonne réponse. Nous ne pourrons jamais faire pire qu'eux, si nous respectons toutes nos règles, basées sur la logique et le bon sens.

    Si au début, beaucoup d'utilisateurs ne s'inscrivaient pas, parce qu'ils ne comprenaient pas tout notre potentiel, et nous les comprenons, maintenant, beaucoup ne s'inscrivent pas, surtout, parce qu'ils pensent à tort que notre projet est très compliqué, et nous ne les comprends pas. Si nous l'expliquons, d'une manière simple et compréhensible par tous, ils ne devraient avoir aucun doute.

    Nous avons peu présenté notre immense projet. Nous avons exposé, avant tout, les problèmes, et seulement une partie, des multiples solutions, que nous avons trouvées, au fil des années de travail, tous ensemble. Nous trouvons de nombreuses solutions, même maintenant, tous ensemble. Et bien d'autres solutions, nous les trouverons, toujours tous ensemble, avec toute personne qui nous rejoindra, même dans le futur.

    Les articles, visibles uniquement par les personnes directement concernées, dans diverses parties réservées de notre site Web, qui contiennent toute notre méthodologie innovante, sont beaucoup plus longs, et avec des informations beaucoup plus précises. Même les règles de nos différents groupes de travail, en plus des règles générales, les mêmes pour tous, ont des règles et des méthodes spécifiques, toujours différentes, basées sur les besoins, et sur des décisions collectives, votées par les membres, directement dans les différents groupes.

    Pour tout savoir, et pouvoir copier notre projet, et beaucoup essaient, une seule personne devrait passer toute sa vie à lire, s'informer, comprendre, et essayer de recréer tout notre travail. Même des milliers de personnes, dans nos différents groupes, trouveraient difficilement toutes les informations nécessaires pour nous copier, car certaines règles et méthodes définitives sont réservées à très peu de personnes de confiance.

    De plus, l'investissement initial pour créer tout cela est très important. En plus des personnes, des idées, des règles, de l'argent et des moyens étaient également nécessaires pour avoir un site Web sécurisé, spacieux, puissant, rapide et fonctionnel. Nous avons réussi à disposer de toutes les ressources nécessaires, grâce aux nombreux dons, gratuits et volontaires, de nombre de nos utilisateurs, mais aussi de nombreux visiteurs anonymes. Mais nous parlerons dans un article détaillé de combien tout cela nous coûte.

    Outre le projet, notre plus grande richesse est peut-être nos utilisateurs, surtout les premiers courageux, qui nous ont rejoints. Des personnes, qui travaillent ensemble, se coordonnent, de manière unitaire, en toute liberté et autonomie. Unitaire, en toute autonomie, et en toute liberté, cela vous semble impossible ? Entrez, vérifiez, et vous vous en convaincrez, jusque-là, vous devrez faire confiance à notre parole, et à ceux qui sont déjà avec nous. Vous pouvez aussi choisir de faire confiance à ceux, heureusement peu nombreux, que nous sommes contraints d'exclure de nos projets. Ils ne diront pas du bien de nous, évidemment, mais nous avons toutes les preuves, et toutes les raisons, qui nous ont forcés à les exclure, et dans certains cas, à les déclarer persona non grata. Nous ne jetons rien, afin de pouvoir répondre complètement et rapidement à chaque accusation. Mais nous écrirons un article, également sur les mesures de sécurité, un avec les différentes sanctions, et aussi un, avec une étude de cas, de nos utilisateurs exclus, et des différents problèmes qui se sont posés. Apprendre des erreurs des autres, afin de ne pas répéter les mêmes erreurs, rend utiles même les choses négatives. Ce sont presque toujours des utilisateurs qui, s'étant trompés, nous avons réussi à renvoyer, même si certains d'entre eux avaient un bon potentiel.

    Nous avons également décidé de toujours répondre, même par des plaintes régulières, aux autorités compétentes, à toute tentative de dénigrement de nous, de notre travail, de nos projets, de nos activités, et de chacun de nos utilisateurs. De plus, nous répondrons pleinement à toutes les fausses nouvelles, qui seront partagées, par tous les moyens, en demandant des dommages moraux et, dans certains cas, matériels. Nous utiliserons la même méthode de demande de dommages-intérêts pour quiconque essaie de copier nos projets. Nous avons créé, dès le départ, une société commerciale, de type coopératif, dans laquelle chacun de nos membres, dès son immatriculation et tant qu'il demeure chez nous, détient une part individuelle dans cette entreprise politique et économique de les notres. Ainsi, toute personne qui copie, même partiellement, nos projets et idées, qui sont des marques déposées, sera passible de concurrence déloyale, ainsi que de contrefaçon. Toujours la même méthode sera utilisée contre ceux qui tentent de profiter de nos projets pour en tirer des avantages non réglementaires et à des fins non autorisées. La protection des intérêts de nos membres est fondamentale pour nous, afin de pouvoir garantir, uniquement à ceux qui y ont droit, les avantages qui découlent inévitablement d'un tel univers de projets. Nous aborderons également cet aspect, dans un certain sens, controversé à l'avenir, en détail.

    Bien que cela semble, à première vue, très compliqué, lent, difficile à mettre en œuvre, tout est pourtant très simple, intuitif, rapide, sûr, et avec un minimum d'effort, de la part de chacun, pour obtenir les meilleurs résultats, pour le bien de tout.

    Par conséquent, notre conseil, pour tout le monde, est de se renseigner, uniquement sur notre site internet. Vous pouvez le faire, avec des personnes de confiance, qui peuvent vous conseiller et vous aider en cas de besoin. Surtout les mineurs, et ils sont nombreux, qui nous rejoignent, s'il vous plaît : informez-vous, toujours avec vos parents, ou tuteurs légaux, et obtenez d'eux, l'autorisation de nous rejoindre, qui sera ensuite vérifiée, soigneusement, sans exception.

    Les personnes âgées devraient parler avec des adultes ou des jeunes, à condition qu'ils soient experts, pour obtenir de l'aide dans les démarches les plus "compliquées", en faisant très attention à leur propre sécurité et en évitant de partager leurs données avec ceux qui les aident.

    Avec un peu d'activité, et avec de la pratique, au fil du temps, vous verrez qu'il est très simple de travailler avec nous, car nous avons essayé de rendre tout simple, intuitif et immédiat.

    Par conséquent, notre conseil est de vous inscrire, si vous aimez notre projet et que vous vous sentez compatible avec toutes nos règles. Si par contre vous avez ne serait-ce qu'un seul doute, relisez toutes nos informations, et si le doute persiste, contactez-nous directement, et nous répondrons avec plaisir à toutes les questions qui ne trouvent pas de réponse dans nos articles. Nous répondrons et clarifierons tous les doutes que vous pourriez avoir, même après avoir lu tout ce que nous publions.

    Ne nous fâchez pas si nous ne vous répondons pas, ou si nous ne vous répondons qu'avec un lien, vers l'article qui explique en détail, la réponse à chacune de vos questions. Nous nous sommes donné cette règle : nous expliquons un maximum de choses, dans les différents articles, pour ne pas avoir à recevoir trop de questions. Nous préférons publier toutes les informations autorisées, visibles par tous, pour éviter toute perte de temps. De nombreuses informations ne sont visibles que par nos utilisateurs vérifiés, et selon les cas, les membres officiels, mais elles concernent des règles internes, et des méthodes de travail spécifiques, pour ce type d'utilisateur. Ces informations confidentielles ne peuvent en aucun cas influencer votre décision de nous rejoindre ou non.

    Si nous ne répondons pas immédiatement, même à des questions légitimes, c'est parce que nous répondons aux visiteurs, dans des délais plus longs, qu'à nos utilisateurs enregistrés. Ce sont de petits avantages que nous offrons à nos utilisateurs, et ils nous paraissent logiques et normaux.

    Après tout, pour décider si vous aimez ou non ce que nous voulons faire, tous ensemble, il vous suffit de lire le premier article, en première page, sur notre site officiel. Le choix n'est pas difficile.

    Si vous l'aimez, en savoir plus, si vous n'êtes pas intéressé ou si vous n'êtes pas sûr à 100%, vous pouvez attendre et rejoindre plus tard, et seulement lorsque vous êtes sûr de vouloir le faire.

    Les personnes indécises, ou celles qui ne sont pas disponibles pour travailler activement avec nous, ne nous sont d'aucune aide, surtout dans les premières étapes, où tout le monde doit s'occuper.

    Beaucoup nous demandent quels types d'emplois et quelles activités peuvent être exercés après l'inscription. Un article très long, dédié et détaillé serait nécessaire pour révéler toutes les possibilités infinies qui existent. Nous nous limitons aux tâches principales que toute personne qui nous rejoint est obligée de faire, en écrivant une courte liste, avec quelques explications. Pour quiconque, l'obligation de présence ne doit pas être un fardeau, ni une demande trop difficile à satisfaire. Il faut environ 20 minutes par jour, ou au moins 2 heures au total par semaine, pour changer et améliorer le monde. Nous faisons tellement d'activités inutiles, et perdons tellement de temps important, que ce que nous demandons est absolument acceptable par n'importe qui. Évidemment, chacun gère ses activités et son temps chez nous, comme il l'entend. Vous pouvez passer encore plus de temps sur notre site Web, ou dans nos activités, même à l'extérieur, et faire plus de travail, avec nous. Nous nous limitons à n'en citer que quelques-uns, qui sont obligatoires pour toute personne qui nous rejoint. La première chose que chacun doit faire est d'aider et de soutenir les autres utilisateurs, avec un soutien, à la fois comme une explication de certaines règles, et avec une collaboration, basée sur notre méthode innovante, appelée "chaînes liées", dans laquelle chaque personne est connectée à d'autres personnes, sur la base de règles très détaillées. Chaque utilisateur enregistré vérifié devra faire partie d'au moins un ou plusieurs groupes de spécialistes (au début, nous vous recommandons de faire partie d'un maximum de 3 groupes en même temps), en fonction de votre formation, ou, en fonction de votre activité de travail. Dans les groupes d'experts, il faut être spécialisé, les passionnés ou les simples curieux ne sont pas admis, mais nous organiserons des cours, pour permettre à toute personne passionnée, d'étudier certaines thématiques, ou certains sujets, et après le cours, et un examen, en cas de bons résultats, nous lui permettrons d'obtenir un diplôme en ligne, de spécialisation, et par la suite, d'entrer dans les groupes de spécialistes, de sujets ou de thèmes, qui le passionnent le plus. Nous avons toutes les possibilités pour tout le monde, car il semble juste de cultiver ses passions, et peut-être de développer de nouveaux centres d'intérêt.

    Chacun de nos membres officiels doit faire partie d'au moins un groupe spécial, qui peut être l'administration, la sécurité, la légalité et d'autres types de groupes spéciaux de gestion, de notre organisation politique.

    Chaque utilisateur enregistré vérifié doit faire partie d'au moins un groupe de travail politique, en fonction de ses préférences et de ses capacités.

    D'office, chacun de nos membres officiels est inséré dans les groupes géographiques, en fonction de sa résidence, dans un ou plusieurs pays, selon les cas, ou, dans tous les groupes géographiques (en fonction des différentes subdivisions territoriales), du pays de naissance, ou, par groupements géographiques, de tous les pays, dans lesquels on possède, le droit de vote, et selon les cas, d'éligibilité. Tous nos membres seront placés dans des groupes de travail géographiques internationaux, continentaux, nationaux, étatiques, régionaux, provinciaux, de district et locaux. Dans certains cas, ils seront également insérés automatiquement dans les groupes géographiques, de quartier ou d'îlot. Chacun de nos utilisateurs enregistrés vérifiés doit automatiquement faire partie de nos groupes numériques, sur la base du numéro d'identification personnel, attribué au hasard par notre système à chaque nouvel utilisateur au moment de son inscription. Dans chaque groupe, chacun de nos utilisateurs trouvera de nombreuses activités à réaliser, certaines obligatoires (comme élire et participer aux votes), d'autres volontaires, comme se présenter aux élections, ou travailler, en fonction de ses intérêts et préférences, dans les différentes zones de travail, de chaque groupe.

    Chaque activité, sur notre site politique, se déroule toujours, d'abord, bénévolement, gratuitement, mais avec le temps, par la suite, nous pouvons décider d'embaucher, en CDI, voire avec un contrat de travail à temps plein, certains de nos meilleurs membres officiels. Pour les retraités, et pour les étudiants, nous avons de nombreuses opportunités d'emploi (sur la base de prix, en espèces, en biens ou services), sans vous faire perdre votre pension, ni aucune bourse, également sur la base des lois des différents pays et les préférences individuelles.

    Chaque activité individuelle et chaque action effectuée est soigneusement surveillée et évaluée par des groupes de surveillance et d'évaluation de nos utilisateurs. Un classement sera fait, avec les utilisateurs les plus actifs, avec une évaluation des résultats individuels, et des groupes, dont chacun appartient, pour nous permettre de promouvoir, et toujours de récompenser, le mérite individuel et collectif. Nous analysons également très attentivement le comportement de chacun de nos utilisateurs.

    La politique ne vous suffit-elle pas ? Vous aussi vous souhaitez gagner de l'argent, ou faire des investissements, nous avons de nombreux projets, dans tous les secteurs économiques et financiers. De nombreux projets, tous innovants, à participation restreinte, et sur la base du volontariat, et tous connectés à DirectDemocracyS. Chacun de nos membres pourra proposer des projets individuels, et nous les mettrons en œuvre, tous ensemble, évidemment après les avoir analysés et évalués, avec nos experts.

    L'obligation d'être présent, de travailler avec nous et de participer aux votes ne se rapporte évidemment qu'à l'activité politique.

    Si vous nous rejoignez, n'ayez pas honte de l'avoir fait.

    Beaucoup, surtout au début, quand nous leur avons demandé de faire connaître notre projet à d'autres personnes de confiance, parents, amis et contacts, ne l'ont pas fait. En partie par peur de faire connaître à d'autres un projet similaire, en espérant pouvoir conserver les avantages et facilités réservés aux premiers qui nous unissent.

    D'autres ne le disent à personne, car en obtenant des rôles importants, ils espèrent ensuite pouvoir favoriser leurs contacts, créer des groupes autonomes, pouvoir gérer et contrôler en toute autonomie. Par ce comportement, ils montrent qu'ils n'ont rien compris à notre projet politique.

    Nous sommes tous unis, et quiconque essaie de faire des groupes autonomes n'est pas compatible avec l'unité, qui est fondamentale pour que nous obtenions d'excellents résultats. Dommage, beaucoup d'entre eux avaient du potentiel, et maintenant ils ont perdu toute chance de faire du bon travail avec nous.

    D'autres, en revanche, ont presque honte, voire peur, de se faire moquer d'avoir trouvé et créé un profil sur notre site. Nous vous posons une question directe : de quoi avez-vous honte ? Quelle peur avez-vous ? Quiconque vous juge, pour vous être joint à nous, de manière négative, ne nous connaît certainement pas. Mais s'il se renseigne, s'il s'y plonge, il vous remerciera de lui avoir fait prendre conscience d'un projet politique au potentiel similaire.

    Toutes les quelques critiques, que nous avons reçues récemment, et que nous avons reçues, dans le peu de temps, depuis que nous avons commencé, à faire connaître notre organisation politique à très peu de gens, de manière sélective, se limitent toutes à critiquer le logo, ou le nom, ou le site Web, pas très spectaculaire. Critiques superficielles et non essentielles. Des gens qui jugent un livre par sa couverture. Dans des choses concrètes, comme notre programme politique, ou notre méthode de travail, ils ne trouvent rien à redire. Si par hasard ils trouvent des petites choses qui ne sont pas claires, ou des détails insignifiants, dès que nous les clarifions et expliquons nos raisons, ils n'ont plus aucun doute sur l'énorme valeur de ce que nous avons créé.

    Ils nous critiquent aussi, pour la façon directe dont nous parlons, écrivons, et en général, pour la façon dont nous communiquons, ou pour notre manière "innovante" de caractériser, et critiquer, certains comportements, et personnes, dont nous ne partageons pas le travail. Préférez-vous qu'on vous mente, qu'on vous taquine, avec de belles paroles, ou préférez-vous plutôt connaître la vérité, avec des manières un peu rudes mais sincères ? Si vous choisissez la deuxième option, lisez la suite. Sinon, arrêtez-vous ici, ne lisez plus rien sur nous, et ne nous rejoignez pas, nous pourrions heurter votre sensibilité.

    Ils nous ont reproché d'avoir écrit des jurons dans certains de nos articles, ce qui selon eux ne nous fait aucun honneur. Si vous relisez attentivement ce que nous écrivons, nous critiquons, surtout nous-mêmes, et nous n'avons jamais insulté ou critiqué qui que ce soit pour s'être bien comporté, mais seulement pour avoir commis de graves fautes.

    Dire des choses, même désagréables, clairement et sur le visage des gens, est considéré par beaucoup comme un affront, ou comme une grossièreté. Nous sommes désolés, mais nous préférons rester honnêtes, et tout mettre au clair, afin de ne pas faire douter les gens de notre bonne foi.

    Chaque phrase, chaque mot, est soigneusement évalué, et choisi avec grand soin, pour ne jamais être trivial.

    Vous ne pourrez jamais dire, face à une règle, ou face à un fait accompli : je ne le savais pas, ou, je ne m'y attendais pas.

    Si de temps en temps, nous faisons une petite faute d'orthographe, due à une erreur de traduction, ou à un correcteur automatique, nous nous en excusons, et nous corrigerons volontiers toute erreur, si celui qui la signale, le fait poliment, et le contenu, et sa signification n'est pas déformée par la correction.

    Ils nous ont dit que nous sommes présomptueux, que nous croyons que nous sommes parfaits, que nous pensons avoir toutes les solutions prêtes, mais si ces gens lisaient et savaient tout ce que nous faisons, concrètement, ils comprendraient que nous avons toutes les raisons. Nous sommes fiers de notre travail, et nous le considérons bien fait, et heureusement, ou grâce à nous, tous nos nouveaux utilisateurs le confirment également.

    Nous avons été capables de créer une nouvelle idéologie, en prenant chaque petite partie positive et en éliminant toutes les parties négatives, de toutes les idéologies du passé et de toutes les vieilles politiques. Ce n'était pas facile de tout mettre en place, mais grâce aux centaines de personnes qui y ont travaillé, et qui y travaillent encore, nous sommes politiquement parfaits.

    Ce que vous voyez, qui est publiquement visible, pour tous nos visiteurs, n'est que la pointe de l'iceberg, d'un projet politique, plein d'activités intéressantes et très spécifiques. Vous ne pouvez pas voir, sauf de l'intérieur, l'énorme travail que nous avons fait et que nous faisons. Et à l'avenir, le travail à faire augmentera, mais si nous grandissons à ce rythme, il sera plus facile de le faire, car nous le diviserons en plusieurs petites parties par groupes d'utilisateurs.

    Chez nous, nous travaillons en groupes divers, de natures diverses, et chaque utilisateur, en plus des minimums obligatoires, ne fait que les activités qu'il préfère, et celles dans lesquelles il est le plus utile. Tout se déroule de manière ordonnée, organisée et précise.

    Bien sûr, nous ne publions que des choses sûres, définitives, proposées, décidées, discutées, votées et approuvées, tant par ceux qui les ont faites que par nos groupes de contrôle spéciaux. Chacun de nos articles, chacune de nos règles, chacune de nos propositions est le fruit d'un travail collectif, de divers groupes de personnes.

    Nous n'aimons pas publier des choses, et ensuite devoir nous excuser, pour avoir publié des choses qui ne sont pas claires, imprécises, ou pire, fausses, mais s'il nous arrive de le faire, nous nous excusons d'avance, et nous vous garantissons, que nous sera le premier, à s'excuser publiquement et à corriger toute erreur ou inexactitude. Nous le répétons, quand et si cela se produit. Jusqu'à présent, personne ne s'est jamais plaint et il n'y a eu aucune inexactitude.

    Beaucoup de choses que nous publions agacent de nombreuses personnes et de nombreuses institutions, mais nous ne les publions que si nous sommes certains de leur authenticité. Dans tous les cas, faire toutes les vérifications possibles.

    Personne n'a jamais pu nous accuser de mentir, pour la simple raison que nous vérifions soigneusement, à plusieurs reprises, de manière impartiale, diversifiée et continue, toutes nos sources.

    Nous essayons de ne publier que des faits, dont nous sommes certains, sans faire d'hypothèses insensées, en évitant de ne publier que les parties utiles à notre cause. Ce n'est pas dans notre style d'utiliser des moyens légaux, mais ce n'est pas éthiquement correct. Nous n'aimons pas recevoir des éloges immérités simplement en profitant des malheurs et des erreurs des autres.

    Nous publions toujours toutes les critiques qui nous sont adressées, non par victimisation, mais parce que cela nous semble juste, en donnant toujours toutes les explications, pour faire comprendre nos motivations. En expliquant les choses, même les moins agréables ou les moins commodes, on évite les malentendus, et on exploite les critiques, quitte à éclairer correctement certains détails qui n'ont pas été précisés dans nos précédents articles.

    Parfois, nous sommes répétitifs, mais de cette façon, en répétant plusieurs fois certains concepts importants, quiconque nous rejoint sait comment se comporter et comment travailler avec nous tous.

    Nous n'aimons pas ça, parce que c'est contraire à l'éthique de laver le cerveau des gens ou d'imposer des idées.

    Nous imposons les règles, et la méthode, qui sont et seront toujours respectées par tous.

    Personne ne sera jamais exclu, pour ses propres idées, si elles sont présentées de la manière, aux moments et dans les lieux destinés à les exposer.

    Nous l'écrivons souvent, car nous en sommes sûrs, notre force est dans l'unité, dans la diversité.

    Ainsi, les idées ou propositions sont les bienvenues pour améliorer chacun de nos projets, sans jamais en dénaturer la finalité, l'utilité, le style, la méthode, les règles antérieures et le sens.

    Mais nous n'aimons pas ceux qui viennent nous expliquer que "le ciel est bleu", ou ceux qui viennent nous imposer leur propre méthode ou règles, changeant nos règles, propositions, déjà décidées, discutées, et votées par tout le monde , dans l'intérêt de tous.

    Et surtout, on plaint les gens qui viennent nous voir avec des phrases du genre : ou fais ce que je dis, ou je m'en vais. En plus de s'offenser et de sa propre intelligence, il s'avère enfantin et peu fiable. Si nous ne pouvons pas compter sur chacun de nos utilisateurs, nous ferons tous en sorte que ceux qui se comportent ainsi n'aient jamais un rôle important dans notre inévitable hiérarchie et ne puissent jamais faire d'activités importantes. Certes pas par méchanceté, ni par vengeance, mais on aime pouvoir compter sur toutes les personnes qui nous rejoignent, le sentiment de confiance étant important et toujours réciproque.

    Lorsque nous écrivons obsessionnellement "nous", ce n'est pas à cause du pluriel maiestatis, mais parce que nous, nous sommes plusieurs personnes, même au moment où nous écrivons cet article, et chacun de nos projets, est notre propriété, donc nous avons, diverses personnes, qui s'unissent dans tout ce que nous faisons.

    En général, nous ne considérons pas les politiciens qui faisaient partie de l'ancienne politique comme fiables, et nous ne permettons pas à ceux qui se sont présentés pour certains rôles avec d'autres forces politiques, faisant partie de l'ancien "système", de présenter une nouvelle candidature, ensemble à nous, pour les mêmes rôles. Cependant, ils peuvent postuler, ou se proposer, ou se faire proposer, pour d'autres rôles, de gestion politique, mais éventuellement pas de représentation politique.

    Surtout, on n'aime pas, et on ne fait pas trop confiance aux gens qui changent souvent de camp, tout en reconnaissant que changer d'avis peut, dans certains cas, être synonyme d'intelligence, mais c'est aussi souvent synonyme d'indécision, le manque de fiabilité, l'opportunisme et les intérêts personnels, qui, bien que légitimes, nous font émettre des réserves à l'égard de ceux qui changent souvent de parti, ou de ceux qui trahissent, ou abandonnent, les forces politiques pendant la législature. On n'aime pas trop ça, même ceux qui quittent un parti pour en fonder un à leur image et ressemblance, surtout si c'est fait immédiatement après le vote. Ce comportement démontre un manque de respect et d'estime pour leurs électeurs. Pour nous, tous nos électeurs sont sacrés, car ils seront presque tous nos membres officiels, donc, ils feront tous partie de notre immense famille. En général, on déteste les gens qui "crachent dans leur assiette". Évidemment, il y a des exceptions, et des changements motivés, et donc généraliser, est incorrect. Chaque fait, chaque décision, chaque personne, doit être analysée, dans son contexte général et particulier, avant de tirer des conclusions hâtives ou erronées.

    Nous concluons ce long article, avec lequel nous avons certainement perdu de nombreux utilisateurs potentiels, avec quelques phrases, qui nous feront perdre même ce petit, mais important pourcentage de personnes intéressées, qui se seraient peut-être inscrites maintenant.

    Quand quelqu'un nous rejoint, il bénéficie de toute notre confiance, de notre estime et de notre respect. Chaque nouvel utilisateur commence avec les mêmes possibilités, pour atteindre des objectifs importants, que ceux qui sont avec nous depuis longtemps, même s'ils n'ont pas initialement les mêmes rôles. Il faut beaucoup de temps pour franchir les différentes étapes, donc patience et travail acharné, en démontrant toujours que vous savez vous comporter de manière compatible avec toutes nos règles.

    Si une personne fait de petites erreurs, nous savons être compréhensifs, mais si elles se répètent souvent, nous savons prendre des décisions, punir ceux qui ne respectent pas toutes nos règles.

    Si une personne commet une grave erreur, pratiquement, elle n'a presque aucune chance de se racheter, sauf, avec beaucoup de travail, et un comportement exemplaire, pendant très longtemps, à devoir prouver qu'elle est fiable. Nous sommes désolés d'être rigides, et de contrôler en permanence chacun de nos utilisateurs, mais de nombreux projets, même les plus beaux, échouent, par manque de règles, et par manque de courage, à punir ceux qui les transgressent.

    Nous préférons prévenir tout problème, et nous savons qu'être intransigeant découragera de nombreux utilisateurs potentiels de s'inscrire et de nous rejoindre. Mais pour le bien de tous, nous devons être très prudents et décourager toute activité potentiellement dangereuse.

    Les avantages et les facilités réservés aux premiers utilisateurs, qui nous font confiance et nous rejoignent, commencent au moment où nous nous rendons compte des capacités, de l'honnêteté, de la fiabilité et de la sincérité de chacun. A ce moment-là, nos groupes d'évaluation, nos utilisateurs, groupes, qui sont tous libres, indépendants, et composés de nos membres les plus fiables, décident, de "promouvoir", et de mettre, chaque personne, à la bonne place. Mais la confiance, et son rôle, doit se confirmer, chaque jour, à travers son travail, avec ses propres résultats, et ceux du groupe, et à travers son comportement individuel, et celui de ses groupes . Si un nouvel utilisateur a plus de compétences, il peut être promu, même dans des rôles plus importants, ou dans le même rôle que des utilisateurs qui sont présents depuis plus longtemps dans notre projet. En fait, il n'est pas rare de trouver encore plus de personnes dans le même rôle, ou en tant que chefs ou coordinateurs de groupes de travail. Créer une concurrence saine, honnête, loyale et utile entre les différents utilisateurs et entre nos groupes est une activité bénéfique qui, par la concurrence, nous permettra toujours d'obtenir des résultats importants. Nous parlons de concurrence, pour le bien, pas de lutte pour le pouvoir, qui ne fait que créer des dégâts. L'important est le résultat commun, et non la renommée des individus.

    Ils nous ont également dit que nous parlions de manière non professionnelle et jamais trop technique. Nous savons que nous accuser de beaucoup de choses, et même nous condamner, sera bientôt un "sport" que beaucoup pratiqueront. Mais se ridiculiser, essayer de déprécier notre travail, n'est certainement pas un comportement intelligent. Le fait qu'on n'utilise pas trop souvent les citations (on en a déjà parlé), et le fait qu'on écrive de manière simple et compréhensible pour tout le monde, on le prend comme un compliment. Trop souvent la politique, mais aussi la finance ou l'économie, nous parlent d'une manière difficilement compréhensible. En 2 phrases, ils n'expliquent qu'à quelques "initiés", exactement ce que nous expliquons, à n'importe qui (même aux personnes peu éduquées), en 10 phrases simplifiées et un peu "diluées". Nous sommes fiers de tout ce que nous écrivons, et aussi de la façon dont nous l'écrivons. Combien de fois, la vieille politique se moque de nous, parce que nous pensons que certaines de leurs déclarations sont justes, sans les comprendre pleinement. Nous sommes innovants, même dans ce domaine, et non pour obtenir les votes et le soutien des personnes moins éduquées. Nous le faisons parce que nous considérons qu'il est de notre devoir de toujours nous faire comprendre de quiconque nous lit, nous écoute ou nous regarde. Nous ne faisons pas les bonnes choses, pour obtenir un consensus et pour gagner des élections. Nous faisons uniquement et exclusivement les choses auxquelles nous croyons vraiment.

    Nous recevons des messages, dans lesquels, même les personnes qui nous rejoignent, nous supplient de résumer les concepts, et en partie nous le faisons. Ils nous supplient à genoux d'écourter les articles, et nous nous efforçons de le faire. Vous avez peut-être remarqué que certains articles sur notre site Web sont très courts, bien que détaillés. Lisez des phrases, comme : il faut résumer, il faut écrire, en quelques lignes, tous les points essentiels. Ou : les gens, ils n'ont pas de temps à perdre, ils n'aiment pas fouiller. Mais aussi : j'ai lu les 20 premières lignes, puis je me suis endormi. Voilà, bravo, vous nous avez découvert, nous avons un grave défaut, nous n'avons pas "le don de synthèse". Et au risque d'aller trop loin, cette fois aussi, on vous explique nos motivations.

    Lorsque nous avons tous ensemble décidé de nous lancer en politique de manière unifiée, en plus de devoir trouver des solutions à tous les graves problèmes de la terre, nous avons dû choisir un style de travail et de présentation de nos idées.

    Après avoir trouvé, en bref, la solution à tous les problèmes de la terre, nous devions trouver un moyen de tout garder ensemble et de faire fonctionner l'énorme mécanisme de nombreux petits concepts. Parce que les bonnes idées peuvent venir à tout le monde, mais ensuite, les faire fonctionner et durer dans le temps est plus difficile.

    Il a fallu étudier, pendant des mois, voire dans certains cas pendant des années entières, tous les problèmes possibles, et trouver toutes les solutions utiles, pour les prévenir, pas seulement pour les résoudre.

    Nous nous sommes retrouvés avec des dizaines de milliers de pages de problèmes possibles, et des centaines de milliers de pages de solutions, pour prévenir et résoudre tout « imprévu ».

    Nous n'avons pas rendu notre travail public depuis plus de 14 ans, également pour ces raisons.

    Problèmes, événements imprévus, prévention et solutions. Dans DirectDemocracyS, de nombreux mots ne fonctionnent que s'ils sont insérés dans la même phrase, pensez simplement à notre objectif ultime : changer et améliorer le monde. Le verbe changer, sans le verbe améliorer, n'aurait pas la même utilité pour l'ensemble de la population mondiale.

    Le fait de donner souvent des détails superflus, ou, dans certains cas, non compréhensibles par tout le monde, n'existe pas. On dit exactement ce qu'on a prévu de dire, dans les temps et de la manière prévus, au risque d'ennuyer ou d'endormir quelqu'un. Dormir, et se remarier, n'a jamais fait de mal à personne, sauf dans quelques cas , où c'est une pathologie. Alors, si nos longs articles ont aussi un effet soporifique, on s'en réjouit, si c'est bon pour la santé. Nous reviendrons souvent sur tous ces concepts, écrivant même un très long article à l'avenir sur la façon dont nous avons créé tout cela. Il nous semble juste de parler de nos origines. Comme il nous semble juste d'expliquer toutes nos motivations.

    Une autre chose qui dérange pratiquement tout le monde est une phrase que nous écrivons souvent, l'ancienne politique, reflète exactement les électeurs qui vont voter.

    Personne ne peut nous contredire, quand nous déclarons, que nous tous (au sens de nous qui écrivons, et vous qui lisez), électeurs des anciennes élections, sommes les principaux coupables, de tous les maux de la terre. Est-ce que tu sais pourquoi? Parce que nous avons permis tout cela, sans agir, ou plutôt sans réagir.

    On a tous pu se plaindre de tout, et commenter tout, même le plus inutile, notamment sur les réseaux sociaux, pour ensuite continuer à vivre, sans lever le petit doigt, ni un neurone, pour agir, changer, et s'améliorer, le tout les choses qui ne fonctionnent pas.

    Se plaindre, commenter, être contre l'ancien système politique, financier et économique, être envieux des gens riches et célèbres.

    Nous avons tous transformé les réseaux sociaux du lieu où l'on traquait parents et amis, avec qui on communiquait, dans les toilettes, où l'on vomissait, tout notre poison, et sur lequel se défouler, toutes nos colères refoulées, et toutes nos frustrations.

    Ce qui est intéressant, c'est que l'ancien système politique, financier et économique n'est nullement affecté par notre « colère sociale ».

    Toutes vos activités, pendant des heures entières, pour créer des groupes, des pages, des publications et des commentaires, plus ou moins intéressants, plus ou moins partageables, sont inutiles, ne changent pas et n'améliorent pas le monde.

    Mais désormais, nous sommes tous des "social media addicts", comme le sont les jeunes, et les moins jeunes, des jeux vidéo, comme ils le seront bientôt, tous ceux qui préfèrent vivre, simplement, dans un monde virtuel, le méta verset, plutôt que de travailler dur, et de travailler concrètement, pour changer et améliorer notre monde réel. Ils vous donneront, gratuitement ou pour très peu d'argent, un monde virtuel, dans lequel vous serez tous riches, célèbres et puissants. Vous aurez des hommes et des femmes avec qui coucher, vous aurez des villas, des voitures de luxe, des terrains de golf et bien d'autres choses qu'ils ne vous donneront jamais dans la vraie vie.

    Eux, des gens normaux, puissants, vivent dans la réalité, vous faisant vivre, dans le monde des rêves.

    Nous n'avons pas de boule de cristal, mais nous regardons l'avenir avec réalisme et intelligence. À cet égard, le présent est déjà ce futur dont nous venons de parler. Que ce soit bien ou mal, ce n'est pas à nous de décider. Mais comment on considère qu'il est mal de se droguer ou de boire de l'alcool, de trouver le courage de se déclarer aux personnes qui nous intéressent, et comment on considère qu'il est mal d'avoir des relations sexuelles, sous l'influence de drogues ou d'alcool, parce qu'il ne se souvient pas nous bien, le jour d'après, chaque sentiment, et de graves erreurs peuvent être commises, nous trouvons aussi profondément faux, de vivre dans le monde virtuel, notre vraie vie.

    Alors, ne nous trompons pas, et nous ne mentirons pas, en disant que nous, et vous tous, sommes les seuls responsables du monde de merde dans lequel nous vivons. L'ancien système, souvent putride, n'a que le défaut d'exploiter toutes nos faiblesses en sa faveur.

    Nous, ayant prévu tout cela, avons décidé d'agir.

    Certainement pas, en cas de choc frontal, car nous n'aurions aucune chance de gagner, au contraire, nous aurions perdu dès le départ. L'ancien système politique, financier et économique a eu des centaines d'années, voire des millénaires entiers, pour se rendre imbattable.

    En quelques années, nous avons trouvé d'autres solutions.

    Ainsi, tous ces « losers », qui croient souvent pouvoir se battre pour des idées partageables, ont déjà perdu à la fois leur temps et tous leurs combats.

    Nous, qui sommes vraiment intelligents, avons trouvé un meilleur moyen, qui est le seul qui fonctionne. Justement, pour créer de nouveaux chemins à parcourir, tous ensemble. Pas une confrontation directe, mais une alternative, crédible, utile à tous, avec des règles, des valeurs, des idéaux, des principes, tous basés sur la logique, le bon sens, et le respect mutuel de tous.

    Nous ne luttons contre personne, nous laisserons chacun choisir si l'innovation utile (donc la nôtre) ou la fausse innovation (la leur) est meilleure.

    Nous sommes des alternatives, et non des ennemis, de l'ancien système. Et ce qui est sûr, c'est que nous grandissons lentement, mais continuellement. Grâce à des règles strictes, respectées par tous, et des méthodes infaillibles, nous ne pouvons rien faire de mal. Grâce à un travail acharné et long.

    Pour ces raisons, même s'il est urgent d'agir rapidement pour éviter de nouvelles souffrances à la population mondiale, nous procédons calmement, prudemment, en prêtant attention à chaque petit détail.

    Pendant que vous, continuez à poster des photos de chatons, ou de nouvelles coupes de cheveux, ou continuez à manifester, et faire des révolutions, et changer de projets, et lutter contre le "système", en ligne, directement chez eux (les réseaux sociaux, c'est leur maison), perdre un temps précieux, pour des choses inutiles, qui ne changent rien, nous, qui au contraire travaillons, uniquement chez nous (qui est notre site web), libres, et indépendants, nous travaillons tous ensemble, pour changer, et améliorer, le vrai monde.

    Nous ne changeons pas, et nous améliorons, seulement notre monde, mais le vôtre aussi.

    Nous ne sommes pas des super-héros, nous sommes des gens simples qui trouvent des solutions aux problèmes, exactement ce qu'une force politique saine et innovante devrait faire.

    Alors, merci à tous, pour vos conseils utiles, mais évidents, vos critiques, si constructives, nous feront certainement progresser, mais nous ne perdrons plus jamais un temps précieux pour répondre à tous ces détails, qui vous tiennent à cœur, mais qui comme dès que nous vous expliquons nos motivations, elles deviennent sans objet. Nous vous remercions pour l'effort, mais nous ne faisons rien, purement par accident.

    Nous avons été conçus, par pur hasard, comme vous tous. Mais dès que nous avons ouvert les yeux, nous avons commencé à travailler, non seulement pour notre propre bien, mais pour tous les autres.

    Pour ceux qui voudraient un projet simple et facilement compréhensible, nous répondons avec ces articles longs, clairs et détaillés.

    Le monde ne peut pas être changé et amélioré simplement et résumé, mais avec le soin et la diffusion de chaque détail. Si vous aimez, rejoignez-nous, sinon, continuez à pleurer, à vous plaindre, à vous indigner, à vous énerver, à créer des projets virtuels, et à prodiguer des conseils, sur les réseaux sociaux, où notre présence est purement symbolique, et où, nous n'avons quasiment aucune activité.

    Nous n'avons pas et n'aurons pas de temps à perdre.

    Après la dernière réunion, avec tous nos représentants nationaux, de tous les pays du monde, il a été décidé que nous ne partagerons jamais nos utilisateurs, avec d'autres forces politiques, et avec d'autres groupes, sur les réseaux sociaux, ou sur d'autres sites web. En un mot, ceux qui font de la politique avec nous le font uniquement avec nous, et sur notre site, et pas avec d'autres forces politiques, dans d'autres groupes, et sur d'autres sites, ou réseaux sociaux.

    Nous ne conclurons jamais, pour quelque raison que ce soit, des accords de groupe, mais uniquement des accords individuels, avec nos utilisateurs potentiels. Nous pourrons plutôt déléguer certains de nos représentants officiels pour entretenir des contacts avec d'autres utilisateurs potentiels, mais toujours, individuellement, et jamais, au sein d'autres groupes politiques.

    Les raisons sont évidentes, nous en discuterons en détail à l'avenir.

    Évidemment, vous pouvez rester, pour vous amuser, ou pour communiquer, sur les réseaux sociaux, et autres sites internet, mais vous n'aurez pas à faire d'activités politiques, sans y avoir été préalablement autorisé, et uniquement pour certaines activités limitées dans le temps. Cela ne semble pas être une demande insensée pour quiconque souhaite travailler avec nous.

    Nous semblons rigides, et très fermés, dans notre projet, mais tout cela est un aspect important, pour que tout fonctionne, et ne devienne pas instable, ou pas très sérieux, comme l'est une grande partie de la vieille politique.

    Beaucoup nous considèrent comme peu inclusifs et trop sélectifs, mais au bon moment, chaque bonne personne sur terre pourra nous rejoindre.

    Pas tous ensemble, mais les bonnes personnes, au bon moment.

    Ainsi, 99% de la population mondiale pourra nous rejoindre. Parce que seul un petit pourcentage de mauvaises personnes ne sera jamais compatible avec nos activités.

    Nous parlerons dans d'autres articles de nos motivations profondes, qui nous obligent à bien choisir nos premiers utilisateurs. De nombreux facteurs interviennent dans bon nombre de nos choix, dont la protection de notre planète, et diverses motivations, qui, comme toujours, vous surprendront.

    Ceux présentés dans nos articles sont tous nos choix, soigneusement évalués, et jugés très utiles, même si beaucoup ne les aiment pas. Pour nous, cependant, le bien collectif est toujours plus important que certains utilisateurs individuels potentiels, perdus.

    1
    ×
    Stay Informed

    When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

    Einige Informationen
    몇가지 정보 SI
     

    Comments

    No comments made yet. Be the first to submit a comment
    Already Registered? Login Here
    Sunday, 16 June 2024

    Captcha Image

    Donation PayPal in USD

    Blog Welcome Module

    Discuss Welcome

    Donation PayPal in EURO

    For or against the death penalty?

    For or against the death penalty?
    • Votes: 0%
    • Votes: 0%
    • Votes: 0%
    Icon loading polling
    Total Votes:
    First Vote:
    Last Vote:

    Mailing subscription form

    Blog - Categories Module

    Chat Module

    Login Form 2

    Offcanvas menu

    Cron Job Starts