Blog

DirectDemocracyS Blog yours projects in every sense!
Font size: +
43 minutes reading time (8518 words)

Notre idéologie

france rettangolareconddrd

Cet article qui est le nôtre explique brièvement les raisons de notre naissance et l'essence de notre existence. DirectDemocracyS, est notre organisation politique internationale, basée sur la démocratie directe, qui évidemment, bien qu'avec les bonnes autonomies locales, sera la même, dans toutes nos régions géographiques, territoriales, continentales, nationales, étatiques, régionales, provinciales, de district et locales. Mêmes règles, mêmes valeurs, mêmes idéaux, mêmes méthodes, basées sur le bon sens, et sur la méritocratie.

Nous vous conseillons de tout lire, très attentivement, voire plusieurs fois, pour bien comprendre de quoi il s'agit.

Pour lire l'intégralité de l'article, il suffit de cliquer sur le titre, ou, après cette brève introduction, de cliquer sur : continuer la lecture. Vous pouvez également le commenter, en anglais, mais pour le commenter dans les principales langues du monde, vous devrez vous rendre dans le menu principal, qui pour ceux qui nous visitent depuis un smartphone, s'affiche en cliquant sur le 3 lignes horizontales, ou en bas de la page vous trouverez le menu principal complet, avec les éléments du menu horizontal, déroulant, dans l'élément du menu utilitaire, aller au blog, dans les catégories du blog, choisir dans les catégories, la catégorie langue , et votre langue, et recherchez l'article intitulé : notre idéologie. Cela semble compliqué, mais c'est super simple. Veuillez suivre attentivement et respecter toutes nos instructions, afin d'utiliser notre site Web de la meilleure façon.

Pour voir toutes les parties en anglais, de l'espace public de notre site (et pour nos membres également l'espace privé), il suffit de cliquer sur le module de langue, en haut, de chaque page de notre site, sur l'écriture " -English-“, puis dans le menu déroulant, vous devez cliquer sur la langue préférée. En quelques secondes, vous verrez toutes les parties en anglais, dans votre langue. Ou, en bas de notre page web, cliquez sur le drapeau de votre langue, ou, sous les drapeaux, sélectionnez votre langue, en cliquant dessus, dans le menu déroulant qui s'ouvre, en cliquant d'abord sur : sélectionner la langue . Vous aurez en quelques secondes, chaque partie en anglais, traduite dans votre langue préférée. Attention, nos traducteurs automatiques ne traduisent pour l'instant que toutes les parties en anglais, dans plus de 100 langues, et non d'une langue à l'autre.

La démocratie signifie le pouvoir du peuple.

En utilisant ce mot, démocratie, qui a le sens, pouvoir au peuple, ils ne nous ont pas rendu service, mais ils l'ont fait, parce que c'est logique, normal et juste que ce soit le cas. La population doit détenir, et toujours conserver, tout pouvoir, et doit décider des règles, donc des lois, qu'elle est ensuite tenue de mettre en pratique, et toujours de respecter. L'ancienne politique, au contraire, s'est emparée du pouvoir de décider, et l'utilise à sa guise, pendant de nombreuses années, après chaque élection, sans que personne ne puisse rien y faire, sans demander à aucun électeur, quelle décision est la meilleur. DirectDemocracyS, c'est notre politique innovante, et c'est la seule qui puisse prononcer de manière crédible les deux mots qui sont, avec d'autres, la base de notre existence, de la liberté et de la démocratie.

Par conséquent, le concept de base qui nous a donné naissance est composé de quelques questions et de réponses logiques associées. Si on vous demande, dans une démocratie, qui commande, qui décide ? Votre réponse sera : celui qui détient le pouvoir, commande et décide. Et pour mieux comprendre pourquoi nous vivons dans un monde injuste, nous vous posons une question : qui détient le pouvoir ? Et là, vous êtes obligé de dire qu'en démocratie : la population a le pouvoir, mais qu'elle ne le détient, et ne l'exerce, que lorsqu'il y a des élections. Puis, pendant de longues années, les partis politiques, et leurs représentants politiques, détiennent, eux, tout le pouvoir. Personne ne niera jamais ce concept qui est le nôtre.

Nous nous sommes posé les mêmes questions, il y a de nombreuses années, et nous avons cherché, et trouvé, toutes les solutions, pour faire justice, dans le but de créer une vraie démocratie directe, tout en commençant notre dur labeur, comme une démocratie hybride. . Pour l'instant, nous sommes une démocratie hybride, au sens où, dans presque tous les pays du monde, outre les dictatures, les oligarchies, les partis uniques, il existe des formes de démocratie partielle, et imparfaite, celle de la représentation. Ne pouvant changer d'emblée l'application de la démocratie, qui n'est que partielle, dans les différents pays, au sein de notre organisation politique, nous mettons immédiatement en pratique la seule démocratie authentique, celle directe, dans laquelle, nos électeurs, membres officiels, de notre site Web officiel, possèdent et ont un contrôle total, absolu et infini sur toutes nos activités. Liberté absolue et démocratie authentique sont les mots avec lesquels nous nous présentons au monde.

Le peuple doit avoir le pouvoir de décider, mais il n'y a qu'un seul type de démocratie qui donne réellement le pouvoir au peuple, c'est la démocratie directe. Demander toujours à la population quelle est la meilleure voie à suivre, pour tout choix à faire, quelles lois rédiger, discuter et approuver, est une obligation pour toute personne impliquée dans la politique. Le présent et l'avenir doivent être décidés par tous, et pas seulement par les partis politiques et leurs représentants politiques. Si dans l'Antiquité, la démocratie directe n'était pratiquée que par quelques villes, dans la Grèce antique, où l'on votait, sur les principales décisions à prendre, en mettant une pierre dans une urne pour dire oui, ou dans une autre urne pour dire non, actuellement, avec la technologie et les mesures de sécurité existantes, vous pouvez décider, au niveau international, continental, national, étatique, régional, provincial, du district et local, de la ville, du quartier et même des barrages routiers, tous ensemble, sur chaque décision à prendre. Juste quelques minutes par jour, d'engagement politique, de notre part à tous, pour changer et améliorer le monde, et pour faire en sorte que les lois soient décidées par ceux qui sont alors obligés de s'y soumettre. DirectDemocracyS met également en pratique la démocratie directe propositionnelle, qui permet à toute personne faisant partie de l'un de nos groupes, sur notre site officiel, de proposer, discuter, et faire voter ses initiatives, idées et projets. . Nous n'éliminons pas la politique, mais nous augmentons le nombre de personnes qui auront la possibilité de faire de la politique, de manière active, en étant protagoniste.

Quiconque vous dit que vous vivez déjà, dans une démocratie authentique, vous ment, sachant qu'il ment. Nous, même dans les pays qui se déclarent démocratiques, vivons seuls, dans une démocratie partielle, dans laquelle, seulement lors des élections, pour le court laps de temps de choisir, et de voter, pour un parti politique, ou de choisir un représentant politique, nous avons le pouvoir entre nos mains. Nous décidons à qui donner, pouvoir, renommée, richesse, privilèges, pendant de nombreuses années, sans pouvoir arrêter, changer ou influencer, les choix, et toutes les décisions, de l'ancienne politique actuelle. Ils le font, en usant du pire des mensonges : ils vous diront, qu'à travers le vote, nous choisissons, qui doit choisir pour nous. Qu'avec notre vote, nous déléguons à d'autres le soin de faire les lois, que nous sommes obligés de mettre en pratique, et par conséquent de respecter.

Ils vous diront, que la démocratie représentative est la vraie démocratie, car avec notre vote, les partis politiques et leurs représentants politiques, choisis par eux, candidats toujours par eux, ont le pouvoir de décider, en notre nom, des électeurs. . Ils vous diront aussi que les vainqueurs des élections représentent la majorité de la population, et que dans une démocratie, la majorité décide, et la minorité obéit. Techniquement, cependant, si, par exemple, un parti politique, ou une coalition de partis politiques, ou même un représentant politique, prend 50% + une voix, il ne représente certainement pas la majorité de la population, il ne représente que la majorité de ceux qui sont allés voter. Par exemple, dans de nombreux pays, même de très grands pourcentages d'électeurs, souvent de 10 à 40 %, ne vont pas voter. Par conséquent, si seulement un pourcentage du total des électeurs vote, qui gagne ne représente pas la majorité des électeurs, mais seulement la majorité de ceux qui se sont physiquement présentés au vote. Ceux qui ne paraissent pas voter, ceux qui s'abstiennent, le font surtout parce qu'ils ne se reconnaissent dans aucun parti politique, et dans aucun candidat aux élections. La DémocratieDirecteS, dans laquelle chacun peut se reconnaître, est une alternative valable à l'ancienne politique.

Les partis politiques, et leurs représentants politiques, de la classe politique ancienne et archaïque, se rendent légitimes et légaux, par le vote, avec lequel nous leur donnons une représentation.

Quiconque d'entre vous approuve ce comportement, arrêtez immédiatement de lire, partez et ne revenez plus jamais dans ces parages. Sommes-nous mauvais ? Nous non, vous oui, car vous, vous êtes les complices, de la plus grande escroquerie, et du plus grand vol, de l'histoire de l'humanité.

L'ancienne politique, avec ceux qui en font partie, avec la démocratie représentative, ne sera jamais juste, ni même légitime (comme leurs lois ne le sont techniquement pas), parce que chacun, avec son propre vote, ne renonce pas au pouvoir de décider, mais elle fait de certains politiciens leurs propres représentants dans les institutions. DémocratieDirecteS, avec l'obligation de ses représentants politiques, de toujours demander, avant de décider quelque chose, un avis contraignant, à ceux qui ont donné aux politiciens le pouvoir de représentation, fait automatiquement la démocratie représentative. De temps en temps, encore aujourd'hui, des référendums populaires sont organisés, souvent sur des questions non fondamentales, et de temps en temps avec des questions compliquées, pour donner au peuple le droit de s'exprimer. Mais vous rendez-vous compte ? Ils donnent aux gens ce que le mot lui-même, démocratie, signifie, et cela devrait toujours être complet et continu dans le temps. DirectDemocracyS, prévoit, et met en pratique en interne, et espère aussi en externe, un référendum continu, sur tous les sujets, mettant en pratique la démocratie authentique.

Dans nombre de nos articles, nous mettons en lumière, et dénonçons, ce concept fondamental, ce vol de démocratie, cette immense fraude, qui nous donne à tous, l'illusion de décider, le mirage du pouvoir. Au lieu de cela, seuls les anciens partis politiques et leurs représentants politiques décident. Nous aimons mettre les choses au clair, les faire comprendre à tout le monde, puis chacun de vous décidera si nous avons raison ou si nous avons tort, et la situation mondiale, ça va.

Pour une fois, dans un de nos articles, on passe directement à la partie initiale, à la partie importante.

Notre but final est de permettre à tous les peuples, donc à l'ensemble de la population mondiale, de décider, proposer, discuter, voter, écrire, mettre en pratique, et faire respecter, toutes les règles (lois), aidés, informés de manière honnête, libre, indépendants et en concurrence avec des groupes spécialisés. Fonder toutes nos règles, toutes nos activités, sur le bon sens, la méritocratie, le respect mutuel et la légalité. Ainsi, de cette façon, nous pouvons tous vivre, vraiment libres, et dans une authentique démocratie. La technologie, et les mesures de sécurité, pour assurer le parfait fonctionnement de toutes nos activités, est déjà active, et est présente sur chacun de nos sites internet. Chacun de nos groupes spéciaux est composé de tous nos membres, qui garantissent le respect total de toutes nos règles.

Déjà le fait que les partis politiques décident qui présenter leurs candidatures, et ne demandent pas, sauf dans de rares cas (avec les élections primaires), à leurs partisans, est un fait exécrable. La primaire et les choix de qui nommer ne sont jamais vraiment décidés par tous les membres du parti, mais les candidats à la primaire sont choisis par la direction des partis politiques, souvent influencés par les pouvoirs financiers, économiques et de pouvoir. Si vous avez remarqué, ils vous donnent une liste de noms, mais ils ne vous font pas savoir, comment les candidats ont été choisis, en fonction de quoi, faut-il faire confiance à l'un, ou à l'autre ? Ici, dans DirectDemocracyS, la sélection des candidats est pratiquement publique, et est confiée à un groupe de sélection des candidats, composé de nos membres officiels. N'importe qui peut postuler, ou peut être candidat, parmi les membres des différents groupes géographiques ou numériques (qui sont notre grande innovation). Aux élections primaires, un classement est présenté, et consulté à ceux qui doivent voter, sur la base des résultats obtenus, par chaque candidat, sur la sélection des candidats, par les groupes de sélection des candidats, pour permettre à ceux qui votent, de choisir le meilleurs candidats en toute connaissance de cause.

Quiconque rejoint DirectDemocracyS n'est pas seulement notre membre ou notre partisan, mais est le propriétaire, avec chacun de nos utilisateurs enregistrés vérifiés, de l'ensemble de notre organisation politique. La propriété garantit un contrôle total et continu par nos membres officiels sur chaque activité que nous réalisons. En tant que propriétaire, chacun de nos utilisateurs a intérêt à ce que toutes les activités soient réalisées dans le respect de toutes nos règles.

Ainsi, la différence entre nous (les politiques innovantes) et les leurs (les anciennes politiques) est immense.

Mais le fait même de considérer la démocratie, la démocratie représentative, est une arnaque. La démocratie représentative permet aux partis politiques, et aux représentants politiques, de décider de tout, pendant de nombreuses années, sans demander d'avis, à ceux qui, par leur vote, ont délégué le pouvoir de décider à l'ancienne politique.

Pour savoir si le lecteur de cet article est apte à nous rejoindre, il suffit de suivre, très attentivement, le raisonnement qui suit, sur le pouvoir de représentation, que nous donnons avec notre vote.

Si par notre vote, nous donnons, ou plutôt nous donnons à ceux qui nous représentent le pouvoir de décider à notre place, alors ne nous rejoignez pas, car vous êtes incompatibles avec notre politique novatrice. Cela veut dire que vous êtes d'accord pour céder, et donc donner, à l'ancienne politique, tout votre pouvoir de décision.

Si avec notre vote, nous ne donnons, à ceux qui nous représentent, que le pouvoir de nous représenter, dans les institutions, de mettre nos décisions en pratique, lisez attentivement nos articles, et rejoignez-nous, car vous êtes compatibles, avec toutes nos activités .

Infatti, è fondamentale capire, se vogliamo decidere noi, sul nostro presente, e sul nostro futuro, essendo tutti insieme i veri protagonisti, informati, e aggiornati, oppure vogliamo fare, come in passato, e dare ad altri, il compito di decidere per nous. Ou, si nous préférons, ne prenons aucune responsabilité, et nous ne voulons pas perdre de temps, à proposer, discuter et voter, les lois qui régissent nos vies. Beaucoup diront : si on paye les partis politiques, et les représentants politiques, pour décider, et faire leur travail, pourquoi devrions-nous perdre un temps précieux, à décider nous-mêmes, tous ensemble, à leur place ? La réponse est simple, et nous vous répondons, avec certaines de nos questions, pour tous ceux qui lisent. Faites-vous confiance aux partis politiques, aux représentants politiques, à l'ancienne politique ? Êtes-vous sûr que l'ancienne politique tient toutes les promesses faites pendant la campagne électorale? Les partis politiques exécutent-ils une partie de leurs programmes politiques ? Si vos réponses aux questions ci-dessus sont non, rejoignez-nous immédiatement et changeons et améliorons la politique mondiale à tous les niveaux. Mais nous avons d'autres questions pour vous. Avez-vous entendu parler de partis politiques, ou de représentants politiques, qui ont été corrompus, qui ont menti, qui ont utilisé leur pouvoir politique à des fins personnelles, ou à propos d'amis, ou d'institutions financières et économiques ? Avez-vous entendu parler de partis politiques, ou de représentants politiques, qui n'ont favorisé, par leurs décisions, qu'une certaine classe sociale, et qui n'ont pas fait les lois, dans l'intérêt de tous les citoyens ? Pensez-vous qu'il y a une lutte, à la fois externe et interne, pour le pouvoir politique ? Croyez-vous que ces luttes pour le pouvoir et le maintien de leur prestige sont néfastes et empêchent les partis politiques ou les représentants politiques d'exercer leurs missions représentatives de manière utile pour tous ? Encore une fois, si vos réponses sont toutes oui cette fois, rejoignez-nous immédiatement, et changeons et améliorons pour toujours la politique mondiale, à tous les niveaux.

DirectDemocracyS, a trouvé un moyen très simple et efficace de changer et d'améliorer la politique mondiale, et donc de changer et d'améliorer la vie de tous. Avec nos règles, avec nos valeurs, avec nos idéaux, tous mis en pratique, de quiconque nous rejoindra, nous obligerons nos représentants politiques, partout dans le monde, dans toutes les zones géographiques, à tous les niveaux, à demander un avis contraignant, à ceux qui leur ont donné le pouvoir de représentation, c'est-à-dire leurs électeurs, qui sont tous membres de notre organisation politique. On ne peut forcer personne à changer et à innover, et certainement les anciens politiques n'ont pas l'intérêt, et la force, d'abandonner leur pouvoir au profit de la population. Le peuple, pour l'ancienne politique, ne compte que le jour des élections, et comme vous le savez tous bien, il ferait n'importe quoi pour obtenir le consensus, et par conséquent, pour garder ses privilèges.

Pour nous, en premier lieu, dans chaque décision, il y a le bien de toute la communauté. Cela semble aller de soi, mais tous les partis politiques n'ont pas dans leur règlement la phrase : nous ferons chaque activité, dans le but d'aider tout le monde, en commençant toujours par les plus en difficulté. Nous analyserons, dans nos autres articles, la dernière partie de la phrase précédente. Mais avant que quelqu'un nous accuse de bien-être, et de demander des votes aux pauvres, nous vous disons, que nous ne donnons rien à personne, mais nous ne permettrons jamais, qu'il n'y ait qu'une seule personne en difficulté, vraiment, sans recevoir notre aide . , pour créer une vie décente. Ce n'est pas dans notre style, et ne le sera jamais, le fait "d'acheter" le vote, et le consensus, de promettre des choses qui ne sont pas réelles, ou de tromper la population, pour nous faire voter. Certains gouvernements, et certains partis politiques, après avoir gouverné, et puisé dans les poches de la population 100, à reconfirmer, avant les élections, promettent des aides, et des faveurs, pour gagner à nouveau les élections. Alors juste avant le vote, ils vous rendent 20, sur les 100 qu'ils vous avaient "volés". Et tous les esprits moins brillants reconfirment ceux qui les ont "volés". Et l'histoire se répète indéfiniment. Peut-être avec des protagonistes différents.

Pour nous, tous les idéaux politiques, de toutes les vieilles politiques, sont la faillite, archaïques, inefficaces, et les quelques choses de bon sens, que chaque idéal a, en pourcentages minimes, nous les "volons", les unissons, pour créer le idéal politique parfait, et moderne, basé sur le bon sens, sur la méritocratie, sur le respect de toutes les lois (par chacun), sur le respect mutuel, de tous les peuples, sur le savoir distinguer le bien du mal, sur l'éducation, sur la recherche, sur ' une information juste et fiable sur la culture, le respect de toutes les traditions, le respect de toutes les religions, mais sans permettre aux méchants de nous rejoindre.

Pour nous, et pour tous ceux qui nous rejoignent, le communisme, le fascisme, le nazisme, le socialisme, les démocrates, les républicains, les travaillistes ou les conservateurs, de droite ou de gauche, les partis du centre, les dictatures, les oligarchies, les partis uniques, l'étatisme, le capitalisme sauvage, et tous ceux qui les représentent, et les soutiennent, sont tous responsables, et complices, du monde de merde, dans lequel nous vivons. Il en va de même pour tous les mouvements anti-système, ou ceux qui font de la politique contre quelqu'un, qui n'ont pas d'adversaires politiques, mais de véritables ennemis, ils sont tous incompatibles avec notre innovation. On ne fait pas de politique, contre quelqu'un, on n'est pas anti-système, mais on fait de la politique en faveur de tout le monde, et on crée, et on gère tous ensemble, en interne, de tous nos innombrables projets, un nouveau système, politique, financier, et économique, qui n'est pas un ennemi, mais une alternative aux anciens systèmes.

Beaucoup nous considèrent comme des anti-politiques, des anti-systèmes, parce que nous signalons à tous, et critiquons, les énormes défauts de toute politique, et du système financier, économique et social. Mais ce sont des évaluations superficielles, de la part de ceux qui ne nous connaissent pas. De plus, nous ne nous limitons pas à formuler des critiques, nous avons les solutions aux différents problèmes critiques. Et puis, la vérité est connue de tous, et seuls ceux qui ne veulent pas voir prétendent que les énormes problèmes n'existent pas.

Puisque nous venons de naître, personne ne peut nous accuser d'avoir dit, écrit, certaines choses, puis fait d'autres choses, sans tenir toutes nos promesses. Il n'arrivera jamais que nous disions une chose et en fassions une autre. Personne ne peut contester nos déclarations et nos méthodes, étudiées, conçues et mises en pratique au cours de nombreuses années de travail acharné. Cependant, nous enlevons, à tous nos partisans, le pouvoir de critiquer, notre organisation politique, et nos représentants politiques, car nous faisons, et ferons toujours les intérêts de ceux qui nous soutiennent, exécutant et mettant immédiatement en pratique, chaque " commande" reçue, de nos membres. Alors en critiquant nos représentants, ils vont pratiquement se critiquer eux-mêmes.

Contrairement à l'ancienne politique, DirectDemocracyS, décide des programmes, et fait les promesses électorales, à tous les niveaux, dans des groupes de travail, composés de tous nos membres officiels, internationaux, continentaux, nationaux et locaux, avec l'aide de groupes spéciaux d'administration, sécurité, et garants, et avec la collaboration fondamentale, de groupes de spécialistes, libres, indépendants, compétents, composés de nos utilisateurs, qui nous garantiront, avec leur travail, chaque succès. En décidant tous ensemble, sur la base de propositions individuelles, chacun pourra débattre, puis voter, toute idée de bon sens, et utile, pour l'ensemble de la population.

Nous mettons en pratique, une véritable autonomie locale, dans tous les groupements géographiques, cela se décide tous ensemble, ayant à la base, toutes les règles, toutes les valeurs, tous les idéaux, et les mêmes méthodes, de notre organisation internationale. Pour proposer, discuter, décider et voter, seront nos membres, dans les groupes géographiques, des différentes subdivisions territoriales, composées entièrement de personnes qui vivent dans chaque zone géographique.

DirectDemocracyS, n'a pas l'intention de forcer l'ancienne politique, l'ancien système financier, économique et social, à changer et à devenir comme nous, car nous ne sommes pas intéressés par une confrontation, contre eux et contre les idéologies actuelles. Mais si nous sommes attaqués, ou si nous essayons de ralentir, ou pire, de nous arrêter, nous saurons réagir intelligemment, mais fermement.

Nous sommes et serons toujours contre toute forme de violence, contre toute guerre, contre toute forme de terrorisme, contre toute activité criminelle et contre quiconque ne pratique pas et ne respecte pas toutes les lois. La paix, la légalité, les idées et les programmes innovants, dans tous les secteurs, nous permettront, en peu de temps, de changer et d'améliorer le monde.

Tout ce travail immense et difficile se fera cependant dans le calme, en calculant soigneusement, en évaluant chaque détail, et en respectant toutes, toutes nos règles, sans aucune exception, et sans jamais faire de compromis. Nous le ferons un utilisateur à la fois, en sélectionnant avec une grande attention, en particulier nos premiers utilisateurs. Nous ne pouvons pas échouer, car nous plaçons toujours les bonnes personnes dans les bons rôles pour exprimer leur potentiel, en obtenant les meilleurs résultats mutuellement bénéfiques.

Nous savons très bien qu'il n'y a qu'une seule chose, qui est vraiment difficile, pour changer et améliorer la mentalité de tous les peuples de la terre. Cela ne signifie pas enlever leurs idées aux gens, ni éliminer la politique. Nous devons faire une meilleure politique, sur les contenus et sur les idéaux, qui se concentrent sur tous les gens, avec tous leurs besoins et toutes leurs aspirations. Sans jamais favoriser quelqu'un, enlever quelque chose aux autres. Nous sommes contre toute lutte sociale, car nous avons en règle générale l'aide, concrète, immédiate et efficace, d'abord de ceux qui sont en difficulté, puis de tous les autres. Il n'est donc pas question de choisir qui aider en premier, c'est-à-dire qui est le plus en difficulté.

En éliminant les vieilles idéologies et les « acclamations » politiques, nous pourrons tous nous concentrer sur les choses fondamentales, qui doivent être réalisées tous ensemble. Nous avons déjà créé un véritable "laboratoire politique", qui a toujours eu en son sein, des gens de tous horizons politiques, mais qui ont voulu renoncer à leurs idées, archaïques et en faillite, pour créer la perfection politique, qui est notre idéal.

En plus de la mentalité, pour changer et s'améliorer, il sera vraiment difficile, de faire comprendre à tout le monde nos projets, car ils sont souvent difficiles à comprendre, du fait de notre innovation.

Mais avec le temps, tout le monde comprendra, qu'il n'y a qu'un seul espoir, pour un changement, et une amélioration, de toutes nos vies, et ça s'appelle DirectDemocracyS, qui avec la politique, aura la lourde tâche de changer, et de s'améliorer. , toutes les lois, toujours dans l'intérêt de toute la population, est une règle que nous vous jurons, qui ne sera jamais transgressée. Chaque loi, chaque règle, doit l'être, pour aider tout le monde, comme toujours, à commencer par ceux qui sont le plus en difficulté. Nous l'avons écrit 4 fois dans cet article, et nous le répétons, et nous le répéterons souvent, mais il faut que ce soit clair pour tout le monde, nous ne sommes pas comme l'ancienne politique, nous pratiquons, et tenons toutes nos promesses. Et pour ce faire, nous ne chercherons pas le consentement de nos électeurs, mais nous mériterons le consentement de tous.

Pour beaucoup, cela peut sembler une belle utopie, mais DirectDemocracyS, est réel, et fonctionne déjà, depuis un certain temps, sans trop de publicité. Beaucoup nous disent, que les gens sont rusés, parfois mauvais, et qu'il va falloir se heurter à l'ancienne politique, à l'ancienne finance, à l'ancienne économie, qui bien qu'elle soit toute en faillite, ou vouée à l'échec, fera tout pour ralentir nous descendre. , ou pire nous arrêter. Quant aux personnes intelligentes ou mauvaises, nous pourrons empêcher tout type d'activité contraire à nos règles. En fait, nous avons un système très compliqué, et long, pour permettre à quelqu'un de nous rejoindre. Chaque activité, de chaque utilisateur, est soigneusement évaluée et les utilisateurs inappropriés sont bloqués ou éliminés, les rendant persona non grata. Quant à la vieille politique, la vieille finance, la vieille économie, elles sont en si mauvais état, et elles ont tellement de problèmes, qu'elles ne perdront pas de temps à nous combattre. En effet, pour eux nous serons utiles, pour donner une issue, pour eux, et pour leurs idées ratées. Parce que nous ne rejetons personne, et nous créons des opportunités d'évolution pour chacun, évidemment avec nos méthodes, et avec nos règles. Qu'ils soient capables ou non de s'intégrer à notre innovation sera essentiel pour leur « survie ».

Ne nous considérez pas comme trop ambitieux, ou trop fiers, ou pire, présomptueux, sans avoir lu au préalable toutes nos informations, qui dans certains cas sont un peu répétitives, mais il est indispensable de répéter quelques notions de base, pour les faire comprendre de tous.

Souvent, vous trouverez quelques petites différences, dans certains concepts non essentiels, ou dans certaines règles, que nous avons légèrement modifiées, les rendant meilleures. Jamais, sur les concepts et les réglementations de base, généralement sur certaines choses superficielles, entre les anciens et les nouveaux articles, il pourrait y avoir des incohérences minimes, dont nous nous excusons, mais nous vous assurons qu'elles sont toutes faites dans le but de s'améliorer. Les articles, les règles définitives, et même la physionomie de notre site Web, qui peut sembler un peu chaotique, sont en cours de préparation et de vote, dans la variante définitive, et seront tous publiés dès que possible. Par conséquent, nous n'hésitons pas à vous parler de certains de nos défauts, marginaux, mais l'essentiel est toujours le même.

Nous vous conseillons, pour vous informer, et pour approfondir, les différents sujets, en lisant toutes les parties publiques, sur notre site officiel, et ensuite, si vous aimez ce que nous vous proposons, et vous vous sentirez compatible, avec nos règles, nos valeurs, nos idéaux, et nos méthodes de travail, vous pouvez nous rejoindre, en vous inscrivant et en créant votre profil personnel, sur notre site d'accueil, en suivant chacune de nos règles. Après tout, c'est assez simple, même si les horaires pour nous rejoindre peuvent varier.

Nous vous avons expliqué les raisons, et en somme nos réflexions, et encore plus brièvement nos méthodes, pour changer et améliorer la politique, avec notre innovation.

Comme toujours, nous répondons à certaines de vos questions dans nos différents articles, dès que possible, nous les rassemblerons dans un article, de questions-réponses, que nous publierons, avec la possibilité de trouver facilement les réponses, à vos questions légitimes .

Question 1. DirectDemocracyS, dans de nombreux articles, a une position très critique, envers les religions, de presque tous les pays. Avez-vous des religions que vous considérez plus proches de vous, et d'autres plus éloignées ?

Réponse 1. Dans aucun de nos articles, n'avons-nous été critiques, hostiles ou grossiers contre une divinité, car peu importe à quel point la science s'est améliorée, elle ne peut pas nous prouver clairement et définitivement qu'il n'y a pas de Dieu, ou plus de Dieux. Nous avons simplement déclaré qu'à notre avis, et selon de nombreux savants, de nombreuses religions, comme de nombreuses cultures, langues et traditions, ont été inventées pour diviser les gens. Toujours pour des raisons de pouvoir, financières et économiques. Nous respectons les croyances religieuses, toutes de la même manière, et nous ne nous permettrons jamais de classer celles que nous préférons, pour la simple raison que parmi nos utilisateurs, nous avons des personnes de tous les pays du monde, de toutes les religions, de toutes les cultures , de toutes traditions, et qui parlent toutes les langues. Presque toutes les religions ont pour but de convertir les gens, se croyant les meilleurs, les plus proches des divinités, et cela a créé au fil du temps des conflits et des violences de toutes sortes (guerres et terrorisme). Mais nous n'avons jamais blâmé les religions, mais les gens, qui ont utilisé, et utilisent encore, les religions et les divinités, comme prétexte, pour commettre toutes sortes de violences. Et toujours pour des raisons qui n'ont rien de commun avec les dieux. Toutes les religions, semblent justes, prêchent l'amour, mais elles sont toutes dépassées, et leurs dirigeants, et leurs fidèles, devraient demander à leurs divinités, avec un nouveau message d'amour, aussi un message de renouveau. De plus, nous les encourageons à être tolérants et respectueux des idées des autres. Avec nous, cependant, les personnes de toute religion peuvent accéder, tant qu'elles n'essaient jamais, à convertir d'autres utilisateurs, et à ne jamais mélanger la religion, dans nos activités. Ceux qui travaillent avec nous doivent placer le respect mutuel au sommet de leurs valeurs. Pour l'instant, aucune religion ne s'est opposée à nous, et nous espérons que toutes les religions comprennent l'importance, pour chacun, de notre travail, que chacune de nos règles est pour le bien de tous, sans aucune discrimination. La tolérance et le respect doivent être réciproques, entre nous et eux.

Question 2. Et les traditions de certains pays, sont-elles liées à des systèmes politiques, qui prévoient par exemple des monarchies, DémocratieDirecteS, est-ce compatible avec une monarchie ?

Réponse 2. Les traditions, les cultures, les religions, les langues, mais aussi l'art, porteurs de démocratie, de liberté et de respect mutuel, sont tous compatibles avec toutes nos activités, et sont tous respectés par nous de la même manière. Pour nous, toutes les traditions, cultures, religions, langues, arts sont considérés comme une richesse pour les différentes populations, et représentent l'identité nationale. Si un pays a un système monarchique, ce n'est pas à nous de changer ou de modifier ce système. Nous sommes parfaitement compatibles, avec les monarchies, tant qu'elles ne sont pas autoritaires, et ne mènent pas d'activités, contre nous, ou contre nos usagers. Nous ne croyons pas qu'une force politique doive être influencée par qui est le symbole d'un peuple, comme un empereur, un roi, un duc, avec leurs variantes féminines, etc. etc. De plus, dans presque tous les pays, il existe des monarchies constitutionnelles, avec des parlements, et des gouvernements, indépendants des souverains, qui n'exercent que des fonctions représentatives. Par conséquent, les souverains ne prennent presque jamais de décisions politiques directes, mais ce sont les gouvernements qui jouent le rôle politique. Nous ne nous permettrons jamais d'imposer aux populations libres les symboles nationaux ou locaux dont elles disposent.

Question 3. J'ai lu beaucoup de vos articles, mais à part la critique, hein, de ce qui se passe, je ne vois pas beaucoup d'articles sur le cadre, de votre organisation politique, de quel genre de personnes vous recherchez, et surtout tout sur les programmes, quand tu penses nous dire quelque chose ?

Réponse 3. La nôtre n'est pas seulement une critique, mais le triste constat de la réalité dans laquelle nous vivons. Où l'écart entre les riches et les pauvres s'est énormément creusé. DirectDemocracyS, n'a et ne tolère aucune forme de haine sociale, ou d'envie, envers ceux qui ont beaucoup de richesse, de pouvoir ou de renommée, s'ils les ont obtenus avec mérite, de manière honnête et loyale, sans en exploitant leurs salariés, et sans polluer la planète. Mais nous trouvons injuste que, dans les moments difficiles, pour nous tous, ceux qui sont riches deviennent beaucoup plus riches, tandis que ceux qui sont pauvres deviennent de plus en plus pauvres et luttent pour survivre de manière décente. Par ailleurs, presque partout dans le monde, on assiste à la disparition de la classe moyenne, véritable « colonne vertébrale » du tissu économique. Quant au type de personnes que nous recherchons, elles doivent être : des personnes intelligentes, avec du bon sens, avec un respect absolu des règles, et des lois, honnêtes, sincères, dignes de confiance, qui distinguent ce qui est bien, ce qui est mal, le vrai, du faux, et qu'ils ont au moins une compétence (qu'ils sont spécialistes), au moins, dans une certaine activité. Nos programmes politiques sont présents dans tous nos articles, mais aussi, dans des articles informatifs, dans la rubrique programmes, de notre menu principal. Nous nous sommes concentrés sur divers aspects de nos programmes, notamment : la politique étrangère, la politique économique, nos politiques de jeunesse et bien d'autres. Il suffit de les chercher, et on les trouve, ils ne sont pas détaillés, mais ils sont assez clairs, les concepts fondamentaux, et nos innovations. Evidemment, d'autres informations seront publiées, sur tous nos programmes, non seulement internationaux, mais prenant en compte, et insérant chacun de nos programmes internationaux, nos règles, nos idéaux, et nos valeurs, notre organisation internationale, des programmes continentaux seront faits, national, étatique, régional, provincial, de district et local. Ces programmes politiques seront toujours proposés, discutés et votés par ceux qui vivent sur un territoire déterminé, et toujours avec une autonomie locale.

Question 4. J'ai lu quelques articles, dans lesquels vous définissez vos représentants politiques, marionnettes, entre les mains des marionnettistes, qui sont vos utilisateurs enregistrés vérifiés, ne pensez-vous pas que vous diminuez et rendez inutile le travail des politiciens ? Ne risquez-vous pas d'avoir peu de candidats ?

Réponse 4. L'exemple de la marionnette, et du marionnettiste, donne une très bonne idée des différences entre la politique ancienne, dans laquelle les partis politiques, et leurs représentants politiques, sont les marionnettistes, qui décident, sans concertation, avec qui leur pouvoir de représentation, et les pauvres marionnettes que sont les électeurs, qui doivent exécuter tout ordre, en respectant leurs règles, lois, décidées et écrites, sans jamais demander l'avis du peuple. DirectDemocracyS, renverse les rôles, pour la première fois au monde, mettant en pratique, en interne, la démocratie authentique, et la liberté totale. Ce qui nous rend brillants, c'est justement cela, nous rendons justice, et réparons les torts subis, par les populations du monde entier, d'où toute forme de pouvoir, et de proposition, ou de discussion, pour le donner aux partis politiques, et leurs représentants politiques. Pendant de nombreuses années, après les élections, les électeurs ne peuvent rien y faire et ils assistent, impuissants, à des décisions qui ne sont souvent prises que pour des intérêts privés, de quelques-uns, et non pour le bien de toute la population. Les représentants politiques, tout en respectant toutes nos règles, et notre méthode, ont tout le temps, et les moyens, de faire de la politique, avec des propositions, des discussions, et des décisions, à partager, avec leurs électeurs, qui auront, comme il se doit est dans la démocratie, le dernier et dernier mot. Par conséquent, tous ceux qui aiment la vraie démocratie se joindront à nous, et nous aurons de nombreux candidats, qui seront honorés, et fiers, de représenter leurs électeurs dans les institutions, demandant toujours un avis contraignant, avant de prendre toute décision.

Question 5. Je voudrais aborder avec vous une question philosophique, économique au niveau international. A qui appartient la terre ? Types de propriété et modèle économique de DirectDemocracyS. Comment répondez-vous ?

Réponse 5. Pour vous répondre, il nous faudrait beaucoup d'articles, mais nous pouvons essayer de simplifier ensemble. La richesse de la terre appartient à l'ensemble de la population de notre planète, qui après avoir assuré, à chaque habitant de la terre, un niveau de vie décent (que nous expliquons dans plusieurs de nos articles), divise l'énorme partie restante, en parts , en proportion, de la méritocratie, de l'honnêteté, de l'inventivité, de l'intelligence et des compétences, de chaque habitant, créant pour tous les mêmes opportunités, et les mêmes possibilités, d'obtenir la richesse, le pouvoir et la renommée. La richesse de chaque zone géographique doit appartenir aux personnes qui vivent dans une zone spécifique, de la plus petite à la plus grande, et doit être exploitée, créant des avantages, en premier lieu pour la population locale. Pour comprendre comment cela est réalisé, il est nécessaire de lire attentivement nos informations sur nos programmes économiques. Quant aux types de propriétés, elles sont généralement 3, publiques, privées et mixtes publiques privées. Notre modèle économique, pour envisager une économie sociale capitaliste, ou un socialisme méritocratique. Nous aimons nous appeler capitalistes à visage humain, ou communistes étatistes, méritocrates. La propriété privée, le capitalisme, crée la concurrence, le progrès, l'innovation, la recherche et la croissance, s'il ne devient pas un capitalisme sauvage, et sans règles claires, respectées par tous. L'étatisme, et le communisme, en général, donnent aux partis politiques, ou aux membres du parti, le pouvoir de mettre des gens, souvent incompétents (pour ne pas perdre leur pouvoir acquis), corrompus, voleurs, pour gérer d'importantes ressources économiques, créant des dommages, tant économiques et sociale. L'État doit intervenir dans l'économie, uniquement dans les moments de graves difficultés, ou en cas de corruption, d'évasion fiscale ou d'incapacité manifeste de gestion, et ces interventions doivent être limitées dans le temps, mais efficaces dans l'application de la loi. Nous privilégions, dans certains cas, des actifs économiques et financiers d'importance vitale, ou stratégiques, en partenariat avec l'Etat, et des particuliers. Le capitalisme et l'étatisme peuvent conduire à des oligarchies qui permettent à des personnes non méritantes d'obtenir des richesses auxquelles elles n'ont aucun droit. Nous considérons toutes les oligarchies, ennemies de la population moralement saine des différents pays, car obtenir des richesses, sans en avoir le droit, ou sans mérites, n'est pas éthiquement correct, mais s'appelle du vol. Une chose fondamentale, sur laquelle repose notre modèle économique, est de mettre les bonnes personnes au bon endroit. Ce n'est qu'en insérant des personnes méritantes dans des rôles importants que des résultats importants peuvent être obtenus.

Question 6. Félicitations pour tous vos projets, mais je crains que vous ne puissiez les mettre en pratique, à cause de la méchanceté, du besoin de pouvoir et de l'égoïsme de beaucoup d'hommes. Sans parler de l'ancienne politique, de la finance et de l'économie, d'où le système actuel, qui se sentent sûrement menacés par vos innovations. J'ai raison?

Réponse 6. Merci pour les compliments, et pour vos inquiétudes légitimes. L'être humain a toujours une petite dose de méchanceté, d'égoïsme, et tout le monde aime le pouvoir, mais heureusement, seul un petit pourcentage de personnes a de très fortes doses de ces aspects négatifs, sinon bien abordés, de la psychologie humaine. Donc la plupart des gens sont bons, et c'est pour eux que nous faisons tout cela. Quant au système actuel (politique, économique et financier), que nous n'avons pas l'intention de combattre, mais de quitter, qui s'autodétruit, seul en peu de temps, nous savons très bien qu'il n'osera jamais, en voulant combattre un "guerre" contre nous, qu'ils perdraient dès le départ. Nous avons pris toutes les mesures de précaution pour prévenir, faire face et éliminer toutes sortes de menaces envers nos utilisateurs et nos activités. Quant aux mauvaises personnes, l'enregistrement, la création d' un profil personnel, la vérification de nos utilisateurs, et les premières activités, certainement pas fondamentales, et vitales pour nous, que les gens sont obligés de faire, pour prouver que nous méritons de pouvoir nous rejoindre, avec nos groupes spéciaux de sécurité, nous protège de toute tentative d'infiltration par de mauvaises personnes. De plus, le fait que toute personne qui commence à faire certaines activités ici doive le faire d'abord gratuitement, et sans beaucoup d'avantages, décourage beaucoup de personnes inaptes à nous rejoindre. Alors que les pouvoirs politiques, économiques et financiers qui composent le système actuel seront trop occupés à chercher des solutions à leur propre effondrement. D'après nos prédictions, ils vont essayer de changer, de nous ressembler davantage, pour ne pas succomber. On voit déjà que, notamment sur les réseaux sociaux, des projets similaires au nôtre commencent à être créés par des personnes qui espèrent pouvoir nous copier. Le fait de travailler sur les réseaux sociaux les empêchera d'être libres et indépendants. Dès qu'ils publient quelque chose qui n'est pas accepté par quelqu'un, ils seront bloqués, ou annulés, et tout leur travail sera perdu, et leur projet n'aura plus d'avenir. Ils pensent que notre travail consiste simplement à publier des articles, des informations et des critiques. Les visiteurs de notre site Web ne voient que la pointe de l'iceberg, une petite partie insignifiante de notre immense travail. Tout le monde ne sait pas, que depuis 2008, nous n'écrivons pas seulement des articles, nous le faisons depuis 2021, mais surtout nous essayons de trouver tous les problèmes possibles qui peuvent apparaître, dans les projets politiques, économiques et financiers, que nous avons conçus , si complexe. Une fois les problèmes trouvés, nous trouvons également toutes les solutions, pour les prévenir, et les surmonter. Dans les premiers mois, nous étions quelques personnes, et nous avons créé tous nos projets, rassemblant toutes nos idées, et dans les années suivantes, nous avons trouvé un moyen, pour que tout fonctionne parfaitement. En clôturant cet article, nous vous révélons également quelques "secrets", que tout le monde ne connaît pas, comme notre immense infrastructure, et comment nous avons choisi, dans le monde entier, dans la première phase, nos quelque 100 000 premiers utilisateurs. De cette façon, ceux qui veulent nous copier, s'ils sont un minimum intelligents, comprendront qu'ils n'ont même pas une petite chance d'être comme nous. Quand on dit, que notre force, notre richesse, et notre sécurité sont tous nos membres officiels, il est vrai, mais tout le monde ne sait pas, que depuis de nombreuses années, nous avons sélectionné les meilleurs esprits, et les plus grands spécialistes, dans tous les secteurs de activité, et nous les avons mis, dans les bons rôles, pour exprimer leur potentiel. De nombreux esprits brillants, professeurs d'université, scientifiques, chercheurs, grands innovateurs, politiciens, experts en finance, économie, politique, journalistes, experts en communication et information, mais aussi quelques spécialistes aux idées et projets extraordinaires. Certains membres de ces catégories, se sentiront offensés, de ne pas encore avoir été contactés, mais pour nous, ce n'était pas important d'avoir le numéro un, ou le premier "au classement" de chaque catégorie, car ils sont souvent soumis au courant système, et compromis moralement, même si très bon, et très compétent. Nous avons préféré des personnes tout aussi bonnes, souvent même meilleures, qui, cependant, en raison de la lutte malsaine pour le pouvoir, la richesse et la renommée, qui existe dans toutes les entreprises, n'étaient pas considérées comme le numéro 1. Et même pas les 10 premiers chiffres. La sélection que nous avons faite nous a permis de trouver des personnes formidables, intelligentes, compétentes et honnêtes, mais avec une volonté "saine et authentique" de changer et d'améliorer le monde. Les premiers mots avec lesquels ils ont été contactés, après une photo, qui explique la situation, ont été : voulez-vous changer et améliorer le monde ? Suivi d'une brève explication, avec les raisons de notre choix. La sélection se poursuit encore, et se poursuivra indéfiniment, car quiconque est inséré dans un certain rôle doit confirmer chaque jour qu'il mérite sa place de "pouvoir", qui dans DirectDemocracyS, et tous les projets connexes, n'est jamais individuel, mais collectif. Notre structure est gigantesque, et tellement unie, et fiable, qu'il n'y a aucune crainte que l'entrée de certains saboteurs, ou personnes peu fiables, puisse nous ralentir le moins du monde. De plus, non seulement les gens, mais notre réglementation d'application, de nos règles générales, nous a permis d'avoir une méthode qui non seulement fonctionne, mais élimine la lutte pour le pouvoir. Avec la propriété de nos membres officiels, n'importe qui peut postuler, pour n'importe quel rôle, en suivant nos procédures, qui sont basées sur la méritocratie, l'honnêteté, la fiabilité et les choix collectifs, ne décide jamais une seule personne, mais un groupe, ou plusieurs groupes de personnes. . Notre façon de connecter les utilisateurs, que nous appelons "chaînes liées entre elles", exige que chacun soit responsable de ses choix, et que chacun soit également responsable du comportement et des choix des utilisateurs qui lui sont connectés. Les nominations sont également effectuées collectivement, et celui qui vote pour chaque nomination est également responsable, de toute activité menée, par celui qui est nommé. Mais il est très long, et compliqué, d'expliquer ici comment fonctionne chacune de nos activités. En choisissant clairement de jeter d'abord toutes les bases, et ensuite seulement d'obtenir le consensus, nécessaire pour gagner en politique, nous a rendus pratiquement parfaits, et infaillibles. Sommes-nous optimistes et présomptueux ? Certes, nous avons toutes les raisons. Mais nous préférons nous considérer comme réalistes. Les choses doivent changer, et s'améliorer, car la population l'exige. Beaucoup nous demanderont les noms, de ces esprits brillants, comme ils nous demandent les noms, de ceux qui ont conçu, et réalisé, tout cela. Mais comme on le dit souvent, les noms ne comptent pas, mais les activités que nous menons et les résultats obtenus comptent. Pour nous, la confidentialité et la possibilité d'avoir toujours des utilisateurs complètement anonymes et introuvables sont essentielles pour travailler sereinement et en toute sécurité. Beaucoup de nos utilisateurs nous ont rejoints, précisément pour cette protection des données personnelles, garantie par nous tous, par des groupes de sécurité spéciaux, et par tous nos administrateurs, et représentants officiels, qui si pour certains, nous fait comparer à sept dangereux, à d'autres, cela donne la sécurité qu'ils sont protégés, de la meilleure façon. Beaucoup de gens qui nous ont rejoints, si d'autres personnes savaient qu'ils sont avec nous, dans certains cas extrêmes, risqueraient leur sécurité, celle de leurs parents et amis. D'autres risqueraient simplement de perdre leur emploi et d'être maltraités. Pour la loi d'extraterritorialité, et pour nos règles, nous ne donnerons jamais, et pour quelque raison que ce soit, des données sur nos activités, ou sur l'identité de nos utilisateurs. Evidemment, en ce qui concerne les candidats aux élections, les noms, et les qualités, seront connus, en temps utile, par ceux qui auront à voter. Ainsi, avec ces hypothèses, et d'autres, nous ne craignons pas le comportement des mauvaises personnes, ni les défis du "système" actuel, nous pensons faire notre travail, changer et améliorer le monde.

Enfin quelques annonces.

1. Nous sommes satisfaits de vos messages, de vos demandes d'explications, mais si dans nos espaces publics, nous avons déjà expliqué, ou répondu à vos questions, à travers ce que nous avons publié, vous ne recevrez aucune réponse. Nous ne le faisons pas par malveillance et nous comprenons que, pour diverses raisons, il n'est pas facile de trouver les réponses à vos questions dans un site Web quelque peu chaotique, mais nous ne pouvons pas perdre un temps précieux à répéter les mêmes réponses. De plus, nous n'écrivons jamais les détails, tels que le nom ou le pays d'origine, de qui nous contacte, avec des questions de clarification, sans l'autorisation et la demande de la personne qui nous contacte.

2. Si en dernière phrase, dans le formulaire de contact vous écrivez : vous pouvez publier mon nom, ou vous pouvez publier mon pays d'origine, qui est... et vous écrivez le nom de votre pays, lorsque nous répondrons publiquement à vos questions , nous écrirons les détails, autorisés par vous et autorisés.

3. Veuillez ne pas vous présenter en personne, dans nos bureaux, pour demander l'activation de votre profil personnel, après votre inscription, sur notre site d'accueil. Vous ne perdez que du temps et de l'argent à déménager. Personne n'a le droit d'activer physiquement votre profil, dans nos bureaux, l'activation se fait en ligne, par nos groupes spéciaux d'administrateurs autorisés, après vérification par nos groupes spéciaux de sécurité, et après quelques formalités, qu'ils nous permettront d'empêcher l'accès à toute personne incompatible avec nos règles.

4. Lisez attentivement, même plusieurs fois, toutes nos informations, avant de vous inscrire, et de créer un profil personnel, vous devez être sûr, que vous pouvez respecter nos règles, et que vous êtes compatible, avec nos idéaux, et avec nos valeurs. .

5. Même si vos conseils, vos projets, et vos idées, nous font plaisir, et nous sommes sûrs qu'ils pourront être, s'ils sont jugés valables, intégrés dans nos projets, et dans nos activités, merci de les faire, uniquement par des membres officiels, de notre site officiel, uniquement dans l'espace communautaire, et uniquement avec des messages dans des formulaires de contact adaptés, avec des formulaires officiels, présents dans l'élément de menu, des utilitaires, des formulaires (visibles pour nos membres officiels), et uniquement dans des groupes internes : conseils et suggestions , et projets.

6. DirectDemocracyS, et tous nos projets connexes, financiers, économiques, multimédias, informationnels, sportifs et autres secteurs d'activité, accepte comme membres officiels, avec inscription, activation et vérification, simples, rapides, sécurisés, prioritaires, les personnes qui souhaitent pour obtenir des rôles importants, et avec la possibilité de réaliser des tâches mutuellement avantageuses au sein de tous nos projets. Ils doivent être des spécialistes, de tous les secteurs et de tous les types d'activités, des professeurs d'université, des chercheurs, des innovateurs, des universitaires reconnus mondialement, continentaux, nationaux et locaux, des personnes qui ont étudié et travaillé, ou qui ont étudié ou travaillé, avec une excellente résultats, reconnus et appréciés. En plus de l'inclusion, dans les groupes de spécialistes, ils pourront nous représenter, ainsi que tous nos utilisateurs, notre organisation politique et tous nos projets, dans les différentes zones géographiques, en tant que nos représentants officiels. Toutes les informations, dans l'élément du menu principal, dans les contacts, choisissez la catégorie de règles, choisissez le module Je souhaite vous rejoindre, via le formulaire de contact, précisez vos qualifications et vos spécialisations.

Merci.

DirectDemocracyS, votre politique innovante, vos projets innovants, vraiment dans tous les sens !

1
×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

我们的意识形态 OI
Nuestra ideologia
 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Tuesday, 06 December 2022

Captcha Image

Main Menu

Latest News

Discover our Latest News

Official Rules. Registration and creation of personal profile. Anonmity. DirectDemocracyS, and all related projects, ...

Read More...

Based on the rules, of DirectDemocracyS, the Regulation Group was formed. Amendment proposals. Your own modifications ...

Read More...

Regulation group. The Official Rules of DirectDemocracyS, and all related projects, have been created, by various group...

Read More...

Registration, and creation of personal profiles. We receive many messages, and we need to clarify some very important c...

Read More...

One of our rules requires and obliges anyone who joins us to work, together with all of us, for about 20 minutes a day, ...

Read More...

Anyone who registers and creates a personal profile on our website, and then joins us, generally does so out of simple...

Read More...

The human being, is a social animal. The basis of the company is made up of many families. For almost all of us, the fam...

Read More...

The State, or the public sector, have always been seen as enemies, or as strict controllers, of compliance with the Law....

Read More...
No More Articles