Blog

DirectDemocracyS Blog yours projects in every sense!
Font size: +
32 minutes reading time (6488 words)

Programme d'économie et de finance

Le salaire minimum en Australie est d'environ 2131 euros par mois, au Bangladesh il est de 17 euros par mois.

Partant de ces données, qui montrent clairement dans quel monde de merde nous vivons, nous avons imaginé un projet économique, qui ne rapportera jamais moins à ceux qui sont déjà riches, mais rapprochera ceux qui sont plus pauvres. Évidemment, la seule façon d'y parvenir est de garantir un revenu de subsistance mondial. Combiné avec un programme très détaillé, que nous vous présenterons dans les prochains jours.

Les grands économistes nous diront qu'en Australie les prix pour vivre dignement sont plus élevés qu'au Bangladesh, et qu'en Océanie il n'y a pas de surpopulation de certains pays asiatiques.

D'autres nous diront que les salaires et le niveau de vie sont basés sur le PIB, ceux qui produisent moins gagnent moins.

Mais certains nous parleront de l'importance du niveau et de la qualité de l'éducation dans certains pays, qui est beaucoup plus élevée dans certains pays que dans d'autres.

Les plus racistes diront que tout est basé sur la chance d'être né dans un pays riche, ou dans un pays pauvre.

Nous disons que tout est vrai, mais que ce sont toutes des différences créées au cours de l'histoire, en raison de ce qui fait bouger le monde aujourd'hui, qui contrôle toute la politique mondiale, c'est-à-dire l'économie.

Presque toute l'économie mondiale, de l'invention de la roue à aujourd'hui, repose sur seulement 3 mots : égoïsme, cupidité et exploitation.

Les 3 mots qui ont créé un monde où l'espérance de vie moyenne dans le monde est de 73 ans, où les femmes vivent en moyenne 5 ans de plus que les hommes. Petite parenthèse. L'écart d'espérance de vie entre les femmes et les hommes s'est creusé au cours des deux derniers siècles. Selon Warren Farrell, cette expansion serait causée par le plus grand stress exercé par la société industrialisée sur le genre masculin.

Attente à la naissance.

Au Japon, les hommes et les femmes vivent en moyenne environ 84,3 ans, au Lesotho, les hommes et les femmes ne vivent en moyenne que 50,7 ans.

Avant de continuer, pensez au nombre de choses que vous pouvez faire en 34 ans.

Ces premières données nous montrent exactement dans quel monde nous vivons.

Nous sommes sûrs du grand bonheur, de connaître ces données, de ceux qui vivent dans la bonne partie du monde, et nous sommes énormément désolés, pour ceux qui sont nés et vivent dans la partie "malheureuse".

Mettons les choses au clair tout de suite.

Nous ne travaillerons jamais, et sans raison, pour que ceux qui gagnent le plus gagnent moins. Nous ne sommes pas les Robin des bois de la politique, qui enlèvent quelque chose aux riches pour le donner aux pauvres. A l'exception des géants du Web, qui paieront dans les pays où nous aurons l'honneur et le devoir de gouverner, les mêmes impôts que paie un travailleur, ou un petit ou moyen commerçant, car il faut payer des impôts tout de même, et dans le même pourcentage, en fonction des bénéfices réalisés. Soyez assuré que quiconque travaille dur, honnêtement, avec innovation et respect pour les travailleurs, et avec une gérance de l'environnement, et qui a payé ses impôts comme quelqu'un qui travaille pour lui. Ce n'est pas le genre d'économie qui génère de la richesse, à prendre à quelqu'un, à donner aux autres. A terme, cela créerait une stagnation puis une décroissance, conduisant à une crise financière, qui ne ferait du bien à personne.

Ceux dans d'autres parties du monde, en revanche, s'attendent à recevoir de DirectDemocracyS, un revenu minimum garanti dans le monde entier, pour rester chez eux, assis dans un fauteuil, regarder la télévision, ou perdre du temps sur les réseaux sociaux, sur Internet, c'est encore tort.

Mesdames et messieurs : précisons tout de suite, nous n'avons pas besoin des votes aux élections, de certaines catégories de personnes. Les exploiteurs, et ceux qui ont fait fortune et richesse, de manière contraire à l'éthique, et non avec mérite. Ils n'ont pas à voter pour nous.

Qui ne veut pas s'occuper, mais attend que l'argent tombe du ciel. Ils n'ont pas à voter pour nous.

Toute personne impliquée dans le trafic illicite, le vol, la fraude ou la production et le commerce de drogues ou d'armes. Ils n'ont pas à voter pour nous.

Ces catégories de personnes, de nous tous, obtiendront exactement ce qu'elles méritent. Ce n'est rien!

Après cette brève introduction, dans laquelle beaucoup décideront sûrement de ne pas nous rejoindre, passons à notre programme économique.

Ceux qui restent, après notre sélection initiale, sont la grande majorité des bonnes personnes sur terre, qui connaissent la différence entre le bien et le mal. Ce sont les meilleurs, ceux qui ont du bon sens et du respect.

Nos solutions pour faire du monde un meilleur endroit où vivre sont d'utiliser la seule arme dont nous disposons.

Notre vote. Nous voterons tous ensemble, uniquement pour ceux qui mettent immédiatement et précisément en pratique chaque partie de notre programme.

Pour avoir de l'argent et de la richesse, il est essentiel de créer de l'argent et de la richesse.

L'argent, la finance mondiale les crée de toutes pièces, et ne les fait posséder qu'à ceux qui ont de l'argent et des garanties, et là-dessus, comme sur tout, personne ne peut nous contredire. En effet, jusqu'au milieu des années 1900, pour créer de l'argent nouveau, les différents États devaient garantir, avec des réserves d'or, et de solides richesses, après qu'il fut décidé de donner naissance à une finance "créatrice", qui crée de l'argent à partir de rien, et le fait avoir sur la base de promesses. Comme toujours, pour privilégier quelques-uns, et surtout, sans créer de véritable richesse, car on voit souvent de l'argent "brûlé", avec des faillites et des crises financières.

Nous ne voulons pas donner de leçons d'économie dans cet article, mais nous devons vous expliquer les problèmes, et vous faire connaître toutes les solutions. Car même si la situation mondiale est catastrophique, il reste encore une petite lueur d'espoir. Le seul espoir est de concrétiser notre projet économique.

La politique mondiale ne marche pas et c'est nul, on crée une nouvelle politique, complètement différente de l'actuelle. Sans déranger ni changer l'ancienne politique, car cette ancienne politique est vouée à un déclin lent mais inexorable, car elle n'a garanti à personne, dans aucun pays du monde, deux choses fondamentales : la vraie démocratie et la liberté totale.

L'économie et la finance mondiale, ça marche pas et c'est nul, et on crée NewOpo, une nouvelle économie et finance mondiale. Sans bouleverser ni changer l'ancienne économie et finance, parce qu'elle est vouée à un déclin lent mais inexorable, parce qu'elle n'a garanti à personne, dans aucun pays du monde, trois choses fondamentales : la justice sociale, la méritocratie et le bien-être pour tous .

Nous changerons et améliorerons le monde, non seulement la politique, la finance et l'économie, mais aussi l'information, les médias, la communication, la radio, la télévision, le sport, l'aide humanitaire, sans déranger les autres, sans éliminer ni combattre les autres, mais nous mettrons en pratique chacun de nos projets, chacune de nos activités avec tous ceux qui se joindront à nous.

Oui, chers amis, nous ne faisons aucune sorte de lutte, mais une concurrence loyale, qui entre autres choses est prévue par les lois du monde entier. Et là où ce n'est pas prévu, nous le rendrons obligatoire. La concurrence et la diversité sont bonnes si elles améliorent la vie de tous, à commencer par ceux qui sont en difficulté.

Avant d'entrer dans les détails, qui seront de toute façon résumés, car un article très détaillé sera fait prochainement sur NewOpo, et tous nos projets économiques, nous voulons faire une prémisse comme toujours.

DirectDemocracyS, et tous nos projets connexes, met en pratique pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, un capitalisme à visage humain, et un communisme méritocratique. Nous l'avons toujours dit, mais nous le réitérons, car si beaucoup le savent, certains le découvrent maintenant.

Le capitalisme « sauvage » et la mondialisation ont échoué, sont profondément injustes et sont voués à l'autodestruction. Quelques exemples : 2 153 super-riches possèdent autant que 4,6 milliards d'autres personnes. Alors que les 50% les plus pauvres ont moins de 1%. Et la richesse des 22 personnes les plus riches dépasse la richesse de toutes les femmes du continent africain. Les 1 % les plus riches, en termes d'actifs, détenaient plus du double de la richesse nette détenue par 6,9 milliards de personnes à la mi-2019. Inversant la perspective, la part de richesse de la moitié la plus pauvre de l'humanité - environ 3,8 milliards de personnes - n'était même pas proche de 1%. Si les écarts entre les niveaux moyens de richesse des pays se réduisent, les inégalités de richesse augmentent au sein de nombreux États. Dans un monde où 46 % des personnes vivent avec moins de 5,50 dollars par jour, les inégalités dans la répartition des revenus demeurent. Avec un revenu moyen d'activité de 22 dollars par mois en 2017, un travailleur placé dans les 10 % les moins bien payés aurait dû travailler près de trois siècles et demi pour atteindre le salaire annuel moyen d'un travailleur dans les 10 % les mieux payés au monde. . Ensuite, il y a le travail de soins non rémunéré, qui représente désormais trois fois le marché mondial des biens et services technologiques et empêche 42 % des femmes dans le monde d'avoir un emploi. Données pour 2019 et 2020.

Il a échoué parce qu'il n'est pas méritocratique, mais il est cupide, égoïste, corrompu, injuste, exploiteur et complètement hors de toute logique de marché.

Le communisme a échoué et est sur le point de disparaître, supplanté par les oligarchies qui, comme le capitalisme, donnent presque tout à ceux qui ne le méritent pas. Quels sont les mérites des oligarques qui détiennent les richesses minérales ou les industries importantes ? Être esclave de vos maîtres. Souvent, ils ne piétinent que le nom, à ceux qui ne veulent pas compromettre leur succès politique. Le communisme n'est toujours pas juste, il crée la stagnation, obtient des résultats en exploitant sa propre population, mais aussi dans d'autres pays, il corrompt, crée l'envie, la haine, enrichit les personnes liées à l'appareil du parti. Il a plus d'inégalités sociales que le capitalisme, en effet, ceux qui sont riches dans le communisme le sont grâce au parti, ceux qui sont pauvres (99% de la population) le sont parce que tout le monde ne peut pas rejoindre le parti, sinon il y a moins d'argent partager. Certains nous diront que nous mentons, et ils nous donneront l'exemple de la Chine. La Chine communiste a acheté la dette de la moitié du monde, avec l'argent économisé, en faisant vivre la grande majorité de sa population à la limite des moyens de subsistance, sans lois pour la protection des travailleurs, sans aucun respect des droits de l'homme, sans aucune liberté politique, de l'imprimé, de la parole et de la pensée.

Le communisme aussi a échoué parce qu'il n'est pas méritocratique, mais il est cupide, égoïste, corrompu, injuste, exploiteur et complètement hors de toute logique de marché. Mais c'est aussi la dictature et la suppression de l'initiative privée, et de toute forme de démocratie, et de liberté. Ce n'est pas avantageux pour la population.

Entre ces deux maux, nous avons choisi de prendre les quelques parties positives de chacun, en éliminant complètement tout aspect négatif. Le résultat a été un projet financier et économique, pratiquement parfait, comme le projet politique, et comme tous nos projets. Pas pour se vanter, mais nous avons des économistes experts, et surtout beaucoup d'"esprits brillants", qui ont contribué de manière décisive à tout créer.

Tout d'abord, ceux qui s'inscrivent à notre projet politique, selon nos règles, et deviennent un utilisateur enregistré vérifié, auront automatiquement un profil personnel, sur tous nos sites Web, lié à tous nos projets. Contrairement au site politique, où une présence quotidienne est demandée, et au moins 15-20 minutes par jour d'activité politique, sur nos sites liés à d'autres projets, il n'y a aucune obligation de présence. Chacun peut proposer des projets, des idées, des activités à faire tous ensemble, en fonction des possibilités économiques, et des intérêts de chacun de nos utilisateurs.

A chaque nouvelle entreprise créée, vous pouvez apporter une contribution selon vos possibilités, et donc recevoir des bénéfices, en argent, biens, services, ou prix. La première contribution, qui sera toujours reconnue, est intellectuelle, donc nous récompenserons et donnerons du crédit à ceux qui ont l'idée, mais aussi à ceux qui l'améliorent et la rendent plus efficace. Le deuxième type d'apport est économique, en investissant de l'argent, pour capitaliser l'entreprise. La troisième contribution est le travail pour l'activité, en fait le travail physique ou intellectuel, pour réaliser une activité, donnera à chaque personne qui y participe, à la fois un gain immédiat et une partie des bénéfices. Ce qui nous rend uniques au monde, c'est qu'une personne peut apporter les trois types de contribution, même en même temps. Par un mécanisme très complexe, basé sur le mérite, ceux qui donnent plus à chaque activité obtiennent beaucoup plus. En effet, dans chacun de nos projets, non seulement le temps est récompensé, avec un salaire basé sur les heures de travail effectif, mais aussi le type de travail effectué, et l'impact que cela a sur les résultats économiques et financiers obtenus. Pour en savoir plus sur ce dispositif, suivez nos informations, nos programmes économiques et financiers. NewOpo, l'économie et la finance mondiales vont changer et s'améliorer.

Toujours au sein de nos projets, et de toutes nos activités, notre monnaie électronique TIME est née. De nombreux économistes mondialement connus, mais aussi de simples passionnés, nous ont demandé de quoi s'agit-il ? Comment ça marche? Sur quoi il est basé. Faisons une petite introduction. L'économie et la finance mondiales sont basées sur les devises et les crypto-monnaies, avec de nombreux noms et valeurs différents. Comment la monnaie et la crypto-monnaie sont créées et sur quoi elles fondent leur création, nous ne voulons pas trop écrire. Nous savons tous que les différentes monnaies, si ce n'est dans quelques rares cas, se transforment presque toutes en dette, car elles ne reposent sur rien. La fameuse dette publique, dont tout le monde parle, mais dont peu ont compris le fonctionnement, et son utilisation pour faire chanter, effrayer et voler l'argent de tous. Sous prétexte de dette, les services essentiels ne peuvent être assurés aux personnes en difficulté. Avec l'excuse de la dette, il n'est pas possible de faire des prêts à ceux qui ont des idées importantes, si ce n'est à des taux d'usure, s'ils ne garantissent pas avec leur propre idée, qui vous fera alors faillite vous voler, ou avec des garanties de biens réels. succession, ou liquidités (qui vous kidnappent ensuite toujours en vous faisant échouer). Con la scusa del debito, anche chi non ha nessuna colpa, si ritrova sommerso di debiti, che fanno pagare più o meno a tutti con tasse immense, difficili da pagare interamente, che in certi paesi ti fanno lavorare oltre metà dell'anno per lo L'état. Non seulement cela, toujours à cause de la dette, les impôts augmentent toujours, avec diverses manières de retirer de l'argent aux gens, ils inventent toutes sortes, même en taxant ce qui a déjà été taxé. On pourrait parler d'impôts pendant des jours, juste pour vous faire comprendre comment, et combien l'État vole les gens. Nous parlerons également des taxes dans un article, et de nos solutions à d'autres problèmes également.

Les crypto-monnaies sont créées par des algorithmes et des systèmes informatiques, et elles le font en consommant beaucoup d'énergie et en emportant des ressources informatiques importantes, et dans peu de temps, nous en entendrons davantage parler, et pas avec de bonnes nouvelles. Et puis il y a le TEMPS, qui est pratiquement la seule monnaie sérieuse, juste, honnête avec une certaine valeur, qui ne crée pas de dette, et qui sera la base de toute notre économie. TIME, met en pratique, le revenu mondial de subsistance. TIME, dans un premier temps, il ne fonctionnera que dans nos projets, puis il sera également utilisé à l'extérieur. Il sera émis par notre banque privée, qui opérera au sein de nos projets, puis se répandra dans le monde entier. Cependant, nous devons faire une nouvelle brève prémisse. Si les activités politiques, dans DirectDemocracyS, et sur notre site internet, et dans nos différentes composantes politiques, se font gratuitement et sans engagement, pour soi et pour les autres, dans d'autres activités, on commence toujours gratuitement, sans aucun engagement, mais puis au fil du temps, si des résultats utiles sont affichés, vous pouvez être embauché, soit avec un contrat de travail à temps partiel (CDI) ou à temps plein (CDI). Le TEMPS est donc la monnaie officielle et privée que nous utilisons dans tous nos projets, et à l'avenir, il pourra être utilisé à la fois en interne et en externe.

TIME, est créé à partir de zéro, comme toutes les autres monnaies mondiales, mais a une base très solide. Le travail proprement dit, de tous ceux qui exercent nos activités économiques. Mais aussi une capitalisation populaire, basée sur des règles que nous expliquerons dans d'autres articles. Pour vous faire comprendre brièvement comment ça marche on va faire un article long et détaillé, à la fois sur notre banque et sur notre monnaie, mais il y a beaucoup d'aspects techniques innovants à expliquer, et ce n'est pas le moment, et le bon endroit pour le faire . Concrètement, TIME se construit sur la base des heures de travail, et sur les échanges économiques au sein de toutes nos activités, et sur le capital que chacun de nous mettra à disposition, selon des règles innovantes et équitables. Tout ce que nos projets économiques créent et réalisent est calculé en TEMPS. Toute la richesse produite, par nos activités financières et économiques, mais aussi par la main-d'œuvre de chacun de nos utilisateurs (dans nos activités), sera calculée en TEMPS. Les impôts payés sur nos activités dans les différents pays seront calculés dans les devises respectives, et toujours en suivant chaque loi, nous travaillerons toujours en payant chaque impôt. Dans peu de temps, de nombreux pays, s'ils sont intéressés, pourront adopter notre monnaie, avec toutes les mesures de sécurité, et toute l'attention requise. Nous savons que nous ne vous avons pas donné tous les détails, nous aurons tout le temps de tout vous expliquer, mais nous ne pouvons pas parler uniquement de cette pièce innovante, que vous aimerez certainement tous. Nous vous surprendrons à la fois avec la banque et avec notre monnaie.

L'économie et la finance mondiales, sans garanties sociales, ne peuvent pas fonctionner.

Revenu mondial minimum garanti.

En conséquence et avec l'aide de la création de notre nouvelle monnaie, il y aura un revenu mondial minimum garanti, car il n'est pas juste qu'en 2022, il y ait des gens dans le monde qui meurent de soif, de faim ou de maladies facilement traitables . Évidemment, ce n'était pas juste avant 2022. Chaque personne sur terre doit avoir une eau garantie qui n'est pas privée ou des États, mais des personnes qui vivent sur chaque territoire. Ainsi la propriété privée, aussi importante soit-elle, ne prendra jamais le pas sur la vie, et sur l'existence des gens. L'eau doit être publique, donc pour tous, et payante certes, mais en fonction des revenus de chaque famille et des conditions de vie. Qui est dans la pauvreté absolue, doit avoir l'eau nécessaire pour vivre, se laver, et pour les besoins, absolument gratuite, et tous les jours. La nourriture pour vivre sainement, sans aucun excès, mais sans aucun manque, doit également être garantie, à chaque habitant de la terre. Ceux qui sont dans la pauvreté doivent avoir la nourriture nécessaire pour vivre, absolument gratuitement, et tous les jours.

Les médicaments, les soins médicaux, et donc la santé de tous les habitants de la terre, ne sont pas un luxe, mais ils doivent être assurés pour tous. Ceux qui vivent dans la pauvreté doivent avoir tout ce dont ils ont besoin pour vivre en bonne santé, et les médicaments, les meilleurs soins médicaux, doivent être garantis chaque jour, absolument gratuits.

L'énergie, dont on parle tant, est un besoin primordial, avec l'information, et donc Internet, donc elle doit être garantie à chaque personne sur terre, et pour ceux qui vivent dans la pauvreté, elle doit être assurée, et garantie, chaque jour absolument gratuit. En contrôlant et punissant cependant ceux qui en profitent.

La meilleure éducation, afin d'avoir les meilleures personnes à l'avenir, ne peut pas être réservée à ceux qui en ont les moyens, car les riches ne sont pas les seuls à avoir des compétences. Surtout, les pauvres sont « avides de savoir ». C'est pourquoi la meilleure éducation doit être payée en fonction des possibilités économiques de chaque famille. Même dans les pays "riches", des familles pas très riches luttent et font d'énormes sacrifices pour payer l'éducation de leurs enfants. Ça n'est pas correct. Les bourses ne suffisent pas, car il n'est pas certain que seuls ceux qui obtiennent les meilleurs résultats scolaires soient une personne capable de changer et d'améliorer le monde. Il est juste de récompenser toujours ceux qui obtiennent les meilleurs résultats scolaires, mais la première année de chaque école, collège, université, en plus des bourses au mérite (qui doivent rester et être augmentées), doit être gratuite pour toutes les personnes en situation de pauvreté . Et les frais universitaires sont payés en fonction des revenus et des possibilités économiques de chaque famille.

Un niveau de vie décent, avec possibilité de loisirs, quelques vacances pour visiter le monde, et des divertissements, doit être garanti à tous, car personne ne doit vivre une vie triste, dans la solitude, sans sérénité, et sans jamais avoir de contact avec les autres les gens. . Ainsi, toutes les conditions pour vivre une vie paisible et heureuse seront assurées, tant pour les jeunes que pour les personnes âgées. Personne ne sera jamais abandonné.

Tout ce que nous assurons gratuitement, à ceux qui sont dans la pauvreté, à l'exception de l'éducation, ne sera pas compensé par une augmentation des impôts, ou des dépenses pour ceux qui sont riches. Les impôts doivent être réduits, mais ils doivent être les mêmes en pourcentage pour tout le monde. Nous en avons parlé dans un autre article, et nous ferons un article détaillé, réservé aux impôts, comme déjà promis.

Cela vous semble-t-il une utopie ? Cela ressemble-t-il à un film de science-fiction ? Non chers amis, car nous allons vous expliquer comment nous allons accomplir tout cela, sans aucune dépense et sans aucune dette. Avec justice sociale, et comme toujours, avec des idées novatrices.

Premièrement, chaque personne sur terre, en fonction de son état de santé, devra travailler dur pour changer et améliorer le monde.

Dans certains pays, il existe déjà des programmes qui donnent aux personnes dans le besoin une aide et un revenu, pour rester à la maison et regarder la télévision, ou perdre du temps sur Internet.

Au risque de perdre des voix, de ceux qui n'aiment rien faire de la journée, et de ceux pour qui les autres n'ont aucune valeur, et ne pensent qu'à eux, DirectDemocracyS, et tous les projets qui y sont liés, ne donnent rien à personne.

Nous ne comprenons pas comment on peut être heureux et satisfait, rester chez soi, ne rien faire d'utile à la société, et recevoir de l'argent pour ne rien faire. Ceux qui peuvent travailler doivent le faire, sans être exploités, mais en étant payés selon leur travail. Des investissements doivent être faits, et nous les ferons, même directement, pour donner à chacun la possibilité d'améliorer sa vie.

Dans nos groupes géographiques locaux, des sections spéciales appelées "choses à faire" seront organisées. Comme les notes, qui dans presque toutes les familles se collent sur le réfrigérateur, avec les tâches que chacun doit faire pendant la journée.

Évidemment, toujours avec toutes les mesures de sécurité, pour prévenir tout type d'accident, et toujours en fonction de ses capacités et possibilités physiques, toute personne à la recherche d'un emploi, ou toute personne à la retraite, et n'ayant rien à faire, il peut voir s'il trouve une activité à exercer, qui le transforme en poids pour la société, en une personne utile à la société. Toute personne bonne peut devenir une ressource pour elle-même et pour les autres, même en s'occupant de personnes malades ou seules. Soit en nettoyant les parties communes, soit en emportant les courses, ou les médicaments, au domicile d'autres personnes qui ne peuvent pas le faire.

Dans tous les cas, les autorités locales auraient dépensé l'argent pour faire certains « travaux », ou pour aider les pauvres ou les malades, et avec l'argent économisé, elles pourraient en utiliser la moitié pour faire d'autres travaux, et l'autre moitié pour être inclus dans un fonds spécial, pour l'aide aux personnes dans le besoin.

De cette façon même ceux qui sont seuls, se retrouvent en compagnie, connaissent d'autres personnes, nouent des amitiés, trouvent peut-être l'amour, et surtout ils se sentiront utiles à la société, ainsi qu'à la communauté dans laquelle ils vivent, et à eux-mêmes.

Une autre méthode pour trouver l'argent nécessaire, pour le revenu mondial minimum garanti, et permettre à chacun d'avoir le nécessaire pour une vie décente, est d'éliminer toute guerre, avec l'économie des dépenses militaires, des investissements peuvent être faits, notamment dans la recherche scientifique , l'énergie propre et la technologie, créant des emplois. Pour ceux qui se soucient de ceux qui travaillent dans l'industrie de guerre, et dans le commerce des armes, ils peuvent tous être remodelés, pour produire des choses utiles, et non des outils de mort. Pour ceux qui travaillent dans la défense et dans les forces armées de divers pays, avec une partie du personnel, la police augmentera (qui doit être intégrée pour les activités futures), avec une autre partie, il sera possible de renforcer le personnel de la protection civile , avec d'autres, il sera possible de réaliser des travaux de construction et de développement d'infrastructures.

En éliminant toutes les formes de commerce non autorisé, et toutes les organisations criminelles, des sommes immenses pourraient être obtenues, à allouer à la création d'activités légales, dans lesquelles de nombreuses opportunités seront trouvées par de nombreuses personnes, même celles qui travaillent illégalement. En plus de l'emprisonnement et de la confiscation de tout bien fait avec des affaires illégales, des moyens doivent être trouvés pour retracer toutes les affaires faites par chacun, au moyen de pseudonymes ou de membres de la famille. L'utilisation de personnel militaire pour lutter contre le crime organisé, en collaboration avec les forces de l'ordre, garantira un monde plus propre et plus juste. Nous devons garantir la légalité dans tous les pays où nous serons présents, et par la suite dans le monde entier.

En créant une méthode d'imposition mondiale, qui soit la même en pourcentages et en règles partout dans le monde, basée sur les bénéfices réalisés, et qui ne soit pas considérée, par ceux qui travaillent ou qui ont une entreprise, comme un vol à leur encontre. Ainsi, tout le monde paierait moins d'impôts, il y aurait moins d'évasion fiscale, les paradis fiscaux disparaîtraient. Les délocalisations qui créent des problèmes sociaux majeurs seraient également évitées. Évidemment après une bonne préparation de la police, pour contrôler chaque entreprise, et créer des lois très strictes mais justes pour ceux qui se soustraient au paiement des impôts. Par exemple, l'obligation de payer une compensation non seulement pour tout ce qui a échappé, mais aussi une somme plus importante, pour avoir été habile. L'évasion fiscale entraîne moins de revenus et par conséquent moins de services pour la population, et peut donc causer de nombreux problèmes, voire très graves pour la société. Ceux qui s'évadent doivent non seulement aller en prison, mais aussi se faire saisir tous les biens, obtenus illégalement. En plus d'être placé sur un registre mondial, ce qui l'empêchera de faire à nouveau des affaires. Ceux qui font leur travail de la meilleure façon, en revanche, doivent être aidés par l'État, de toutes les manières possibles.

Vérifiez tous les organismes de bienfaisance et les ONG de collecte de fonds pour aider diverses organisations et personnes dans le besoin. Vous devez vérifier exactement, combien ils collectent et exactement comment l'argent collecté est dépensé, car certaines entités font peu, avec beaucoup d'argent. Très souvent, même ceux qui ont peu, donnent dans l'espoir d'aider, et le fait qu'il y ait des gens sans scrupules qui en profitent est indécent. Souvent, ils n'utilisent pas chaque centime, juste pour aider les nécessiteux, mais ils paient généreusement leur personnel, qui devrait le faire volontairement. Sinon, l'État ou les collectivités locales s'en chargeraient directement. Comme il est également indécent, que les banques et institutions financières, sur lesquelles transite l'argent pour les personnes en difficulté, prennent des pourcentages, ou obtiennent des bénéfices, sur l'argent versé pour aider les populations ou catégories en difficulté. Comme pour les entreprises commerciales, même les organisations caritatives et les ONG, quiconque fait son travail de la meilleure façon, doit être aidé par l'État, de toutes les manières possibles.

Réduisez les déchets, dans chaque activité, sans jamais retirer d'argent de la santé, de la recherche et de l'éducation, mais réinvestissez toujours chaque économie dans la santé, la recherche, l'éducation et la technologie.

Déjà avec très peu de petites choses, qui peuvent être mises en pratique immédiatement, nous avons résolu tous les problèmes de l'humanité. Beaucoup diront que c'est impossible. Qu'il y aura toujours des gens, qui essaieront d'être intelligents, qu'il y aura toujours des crimes, des guerres, de l'évasion fiscale et bien d'autres choses qui rendent le monde invivable. Ici vous vous trompez, nous sommes fin avril 2022, 150 000 personnes, quand nous serons 99% de la population mondiale, qui sommes des gens bons, honnêtes sincères, et loyaux, nous imposerons, par la force s'il le faut, au 1 % de mauvaises personnes, l'obligation de changer. En leur proposant des alternatives légales et honnêtes pour pouvoir bien gagner, et mieux vivre. Avons-nous l'air trop optimistes ? Nous le ferons comme toujours dans le calme, avec conviction, détermination, unité, un utilisateur à la fois.

Pour nous rejoindre, il ne suffit pas de s'inscrire et de se créer un profil personnel, mais il faut être prêt à changer et à améliorer, tout d'abord sa mentalité. Nous ne vous soumettons pas au lavage de cerveau, que vous subissez chaque jour de la télévision et des médias, mais nous vous forçons de manière pacifique, à savoir choisir, entre le bien et le mal. Il faut reconnaître ce qui est bien de ce qui est mal. Pour nous rejoindre, vous devrez fonder votre vie sur le bon sens, et sur le respect mutuel de tous.

Si vous ne savez pas, ou ne pouvez pas, ou si vous n'êtes pas encore prêt à changer et à améliorer le monde, ne nous rejoignez pas et restez dans le monde actuel.

Ce monde dans lequel ceux qui travaillent dur et se cassent le dos chaque jour gagnent 1000 fois moins que celui qui fera échouer la société commerciale pour laquelle ils travaillent. Où le travail n'est pas pour tout le monde, mais seulement pour les chanceux, ou pour ceux qui font des compromis. Dans lequel ceux qui vont au travail doivent espérer que tout se passe bien, sinon, également à cause de règles stupides, ils peuvent se blesser ou pire, mourir, dans des accidents qui doivent se terminer une fois pour toutes. Où les femmes, à qualification égale, et à poste égal, gagnent beaucoup moins que les hommes. Ce monde dans lequel ceux qui sont différents doivent avoir honte d'exister, dans lequel paraître compte plus qu'être, dans lequel ceux qui sont bons sont brimés, dans lequel ceux qui ont besoin d'aide sont souvent ignorés. Où la religion et la société, et non votre esprit et votre cerveau, vous disent ce qui est bien ou mal, ce que vous pouvez faire ou ce que vous ne pouvez pas faire. Et il le fait avec des règles et des lois dénuées de sens, écrites par des personnes ayant des intérêts, et complètement anachroniques. Ce monde dans lequel, vous ne pouvez pas vivre à votre guise, mais vous ne pouvez pas non plus décider de mourir à votre guise.

Ce monde dans lequel, même le pire des criminels, ne dort pas paisiblement la nuit, par peur des attaques ou de la violence, un monde dans lequel les gens par égoïsme et cupidité détruisent la vie d'autres innocents. Ce monde dans lequel le meilleur ne devient pas riche et célèbre, mais celui qui sait souvent passer sur les cadavres des autres. Ce monde pollué et malade que nous détruisons lentement mais inexorablement, mais aussi ce monde dans lequel nous disons non à tout, même au développement durable, sans bien calculer les risques de chaque choix. Ce monde dans lequel ceux qui ne paient pas d'impôts sont dits "intelligents", celui dans lequel ceux qui échappent, même à 1 dollar (la majorité de la population mondiale dont nous), ne savent pas, ou ne pensent pas, que même avec ce dollar, il pourrait sauver une vie.

Ce monde où les plus forts doivent nécessairement soumettre les plus faibles, où les méchants gagnent toujours, même en se faisant passer pour les meilleurs. Des loups qui se font passer pour des agneaux, qui dès qu'ils peuvent faire ressortir leur caractère. Ce monde où les riches s'enrichissent, et les pauvres s'appauvrissent, mais où les moyens vont vite vers la pauvreté. Ce monde dans lequel, il y a des dictateurs, ou des pays à partis uniques, mais aussi des pays "occidentaux" et avancés, qui font passer pour la démocratie, votre droit de faire décider les lois, aux partis et politiciens contrôlés par l'économie. Des politiciens et des partis, qui promettent presque toujours et ne tiennent pas, qui s'associent pour ne pas perdre le pouvoir, qui se battent aussi en interne, pour obtenir des privilèges, au lieu de s'occuper des besoins des gens. La politique qui, sous prétexte de représenter le peuple, aide souvent ses maîtres, et ne dépend jamais des décisions du peuple. Ce monde où les politiciens vivent dans de beaux immeubles, avec tout le confort, et voyagent dans des moyens de transport de luxe, et s'amusent, gagnent beaucoup d'argent, à faire des lois en faveur de quelques-uns, alors que la majorité de la population vit dans des conditions pitoyables. état. Alors qui devrait servir, et faire preuve de modestie, vit dans le luxe, qui au contraire devrait être le maître, et être servi, et vénéré, parce que le seul détenteur du pouvoir de droit, vit dans la pauvreté, et dans l'impuissance de ne pas pouvoir changer la situation pour le mieux propre existence. Ce monde où, on te dit que tu es libre, mais si tu penses différemment, même si tu as raison, et que tu te comportes bien, tu es considéré comme un fou, un visionnaire, et ils essaient de t'éliminer moralement et physiquement. Ce monde où, pour obtenir des résultats, il faut compromettre son intégrité, où il faut abandonner ses valeurs, ses idéaux, et suivre le plus fort. Ce monde où les gens meurent encore de soif, de faim, de manque de soins et de médicaments, mais où beaucoup dépensent beaucoup d'argent dans l'espoir d'aider ceux qui sont malades, et où des personnes sans scrupules utilisent ces fonds à des fins personnelles. Ce monde, où l'éducation est une chose pour les riches. Ce monde dans lequel, si vous avez une bonne idée, tout le monde va la copier, et ils ne vous en accordent aucun crédit. Ce monde dans lequel, si vous avez un bon projet, et que vous demandez de l'argent à une banque, pour démarrer votre entreprise, ils vous disent : pour avoir de l'argent, vous devez avoir d'autres argents ou des garanties, mais l'argent qu'ils vous prêtent vous les créent à partir de vent, créant des dettes qui devront ensuite être payées par vos enfants, et par vos petits-enfants. Ce monde laid dans lequel il y a des guerres, des divisions, du terrorisme, de la violence, à cause de ceux qui croient toujours avoir raison. Ce monde où, il n'y a pas d'argent pour aider les plus faibles, mais il y a de l'argent pour acheter des missiles et des armes pour tuer même des innocents. Ce monde dans lequel nos représentants religieux, en revanche, s'unissent pour le bien, ne se respectent pas et ne font que créer des divisions. Ce monde dans lequel, la seule diplomatie et les seules négociations, sont de choisir avec quel pays traiter, avec des armes de plus en plus meurtrières, afin d'enrichir quelques criminels (qui les produisent et les vendent), tuant, blessant, enlevant chaque petite chose difficilement créé avec des années de sacrifice, causant souffrance et effroi, des populations entières qui n'ont aucune faute. Celui qui a des armes choisit un pays, et soulève l'enfer, puis gagne aussi à reconstruire ce qu'il détruit. Ce monde où, si vous dites vouloir le changer et l'améliorer, non seulement des puissances fortes, mais aussi des envieux, ne font que vous créer des problèmes.

Oui, vous avez raison, ne nous rejoignez pas tous, pour changer et nous améliorer tous ensemble, tout de suite, car après tout, un monde meilleur pourrait agacer certains puissants.

Ne changez pas immédiatement votre mentalité et votre façon d'agir, après tout, il est temps. Nous sommes seulement désolés, n'ayant pas commencé plus tôt, nous aurions pu éviter bien des maux.

Ne parlez à personne de notre projet, car si d'autres, peut-être plus malins que vous, le sauront également, ils nous rejoindront, et auront les avantages et facilités nécessaires.

Rassurez-vous, on grandit pareil, même très vite, mais un esprit extra brillant nous aide à faire mieux, et surtout plus vite. Parce que quiconque croit que non seulement peut, mais doit immédiatement, changer et améliorer le monde, dès qu'il entend parler de nos projets, nous rejoindra immédiatement. Il a juste besoin d'un peu de bonne volonté et d'un peu d'intelligence pour comprendre ce que nous faisons. Nous écrivons l'histoire, une histoire différente, et certainement meilleure que le monde actuel. Nous ne pourrons jamais faire pire que ceux qui nous ont précédés, car cela ne peut pas être pire que cela.

Désolé pour notre petit emportement, mais plus on écrivait, plus on pensait, tant d'autres choses qui ne vont pas bien. Peut-être en avons-nous oublié quelques-uns, ajoutez-les aussi.

Bien sûr, nous vivons dans un monde magnifique, nous sommes tous très bons pour permettre tout cela.

Merci pour votre patience, à bientôt avec plus de détails sur nos projets.

Nous vous souhaitons une vie heureuse, avec les gens que vous aimez.

Avec une estime et un respect infinis, un câlin à tous.

DirectDemocracyS, vos projets, vraiment dans tous les sens.

PS Pour les pays puissants et riches, qui exploitent les pays les plus faibles et les plus pauvres, votre jouissance et votre gain sur la peau des populations sans défense va finir à jamais, car nous préparons un projet dans lequel chacun est maître chez soi. Rester avec nous!

0
×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

Programa de Economia e Finanças
Programma di economia e finanza
 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Sunday, 27 November 2022

Captcha Image

Main Menu

Latest News

Discover our Latest News

The human being, is a social animal. The basis of the company is made up of many families. For almost all of us, the fam...

Read More...

The State, or the public sector, have always been seen as enemies, or as strict controllers, of compliance with the Law....

Read More...

For us, the values of freedom and democracy, real and complete, are fundamental. We will never allow ourselves to judge...

Read More...

Many of the ills of the earth, are caused by selfishness, thirst for power, and greed, of a few bad people, they have ma...

Read More...

Truth is a fundamental value, because it allows us to know what is true and distinguish it from what is false. The sear...

Read More...

We have analyzed various aspects, and many details, about our political organization, we often say that DirectDemocrac...

Read More...

Personal number. The personal number is automatically assigned, during registration, to each registered user, is progre...

Read More...

On Wednesday 09 November 2022, at 20.00 (GMT), the first international meeting of the official representatives of all th...

Read More...
No More Articles